La région de l’Arkhangelsk était la deuxième province russe à adopter une loi criminalisant la «promotion de l’homosexualité» auprès des mineur.e.s, à l’automne 2011, après le Ryazan en 2006. Elle est désormais la première à l’abroger, rapportent Gay Russia et Gay Star News.

Les député.e.s ont jugé que la loi fédérale promulguée par Vladimir Poutine en juin dernier serait désormais suffisante. Le retrait de la loi a été voté le 16 octobre dernier et a été rapidement signé par le gouverneur de l’Arkhangelsk Igor Orlov.

En deux ans, trois personnes ont été condamnées en vertu de cette loi, les militants Nikolai Alekseev, Kirill Nepomnyaschiy et Alexey Kiselev (photo), en janvier 2012, pour avoir manifesté à proximité d’une bibliothèque. Les trois hommes avaient fait appel de cette décision de justice devant de la Cour européenne des droits de l’Homme, qui a accepté de prendre en compte leurs plaintes et de réouvrir leurs dossiers.

Photo Gay Russia