France 3 diffuse ce soir les deux derniers épisodes de la saison 5 de la série Un village français, réalisée par Jean-Marc Brondolo et Jean-Philippe Amar. L’occasion pour les personnages de Lucienne (Marie Kremer, en photo ci-dessus) et Marguerite (Amandine Dewasmes) de poursuivre leur romance secrète. Pour celles et ceux qui n’auraient pas suivi, il s’agit de deux institutrices vivant à Villeneuve, une petite ville du centre de la France et occupée en 1943. Catholique pratiquante, mère de famille respectable mariée au directeur de l’école, Lucienne a jusque là montré une grande rigueur. L’arrivée de Marguerite, une «invertie», bouscule ses certitudes. Dans le dernier épisode diffusé, les deux femmes ont échangé un baiser. Mais entre Marguerite la résistante et Lucienne, l’amour est-il vraiment possible?

Dans la vidéo ci-dessous, la comédienne Marie Kremer en dit plus sur les transformations que connaît son personnage:

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Interview de Marie Kremer pour Un village français

Dans une interview accordée à Toute La Télé, l’actrice Amandine Dewasmes s’est confiée sur son rôle de lesbienne.

«Dans Un village français, Marguerite est une femme comme les autres, qui tombe amoureuse. Avec le costumier Thierry Delettre, on a travaillé sur une grande féminité. C’était très intéressant, car ça faisait aussi partie du masque. À cette époque, il faut se fondre dans la masse, il fallait qu’elle soit encore plus féminine que les autres. Je n’ai pas cherché à travailler une démarche ou autre chose. Après, on tombe vite dans un stéréotype qui n’existe pas, car il y a des lesbiennes féminines et des hétérosexuelles très masculines.»

Ce soir à partir de 20h45 sur France 3.

Stéphane Bern se penche dans Secrets d’histoire sur la vie de Frédéric II de Prusse, un monarque certes marié et père de famille, mais doté d’un goût prononcé pour la gent masculine que les manuels d’histoire préfèrent taire. France 2 fait également dans l’euphémisme en parlant dans la description du programme d’un «esthète passionné, amoureux de la langue française, des arts français» à l’allure «raffinée» et qui «déteste les femmes et l’ennui». L’encyclopédie Wikipédia se fait beaucoup plus explicite sur son homosexualité.

Ce soir à 20h45 sur France 2.