Sollicitée par la militante lesbienne Zvetlana Barsukova, l’équipe des Observateurs de France 24 s’est rendue à Saint-Pétersbourg en Russie. Elle s’est penchée sur les conséquences de la loi interdisant la «propagande des relations sexuelles non-traditionnelles» auprès des mineur.e.s.

Cette mesure permet notamment d’interdire des manifestations et des expositions. Dans le reportage, on peut voir le député à l’origine de la loi, Vitaly Milonov, essayer de censurer une exposition de photographies sur l’homosexualité sous la Russie soviétique. Il assimile les homosexuel.le.s à des pédophiles et estime que les gays et les lesbiennes sont «beaucoup plus violents que les hétéros». Il interpelle d’ailleurs un journaliste de France 24 en accusant la France d’avoir tabassé des citoyen.ne.s opposé.e.s à la loi ouvrant le mariage, et d’avoir utilisé des gaz «comme en Syrie». Dans sa bouche, la police française est comparable aux SS et François Hollande est un anti-chrétien.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Russie, l’homophobie d’État – #Obs

Ce soir à 18h45 sur France 24.