Revue de web | 31.10.2013 - 17 h 59 | 0 COMMENTAIRES
  • argentine
  • changement d'état civil
  • Luana
  • Valeria Pavan

L’histoire de Luana, la première enfant trans’ officiellement reconnue [Next]

Publié par
A 6 ans, la petite Luana a pu obtenir une carte d'identité conforme à son genre.

En adoptant la loi permettant le changement d'état-civil libre en mai 2012, l'Argentine apparaît aujourd'hui comme le pays le plus avancé en matière de droits des LGBT. La loi en question permet aussi aux mineur-e-s de modifier leur genre, avec le consentement de leur représentant-e légal-e. C'est ainsi que Luana a pu dès l'âge de 6 ans obtenir une carte d'identité conforme à son identité de genre. Sa mère, Gabriela, explique comment elle a découvert que sa fille ne supportait d'être assimilé à un garçon:

«Très tôt, j’ai compris qu’un de mes deux bébés, Manuel, ne se comportait pas normalement. Il faisait des crises de larmes qui semblaient ne jamais terminer, son corps se couvrait de plaques, ses cheveux tombaient. J’ai consulté un pédiatre, un neurologue, un psychologue… Sans succès. A 20 mois, avec ses premiers mots, il m’a annoncé en se frappant la poitrine: "Moi, fille."»

Après une première visite chez une psychologue peu disposée à traiter les questions de transidentité, Gabriela rencontre Valeria Pavan, psychologue dans un service de prise en charge intégral et gratuit des personnes trans:

«La première fois que Manuel est entré dans mon cabinet, c’était un petit garçon triste, gris, éteint. Il m’a dit qu’il voulait que je l’appelle Lulu et a demandé à se changer. En revenant, déguisée en fée, c’était une autre enfant, transfigurée. Luana s’était allumée de l’intérieur. On ne l’a pas orientée, on l’a juste laissée être.»

Acceptée et soutenue par sa famille et ses camarades d'école, Luana pourra donc désormais grandir sereinement. «Le fait qu’elle ait été respectée, presque depuis le début, lui permettra, j’espère, d’éviter les symptômes de dépression, de phobies et les pulsions suicidaires que je note chez les trans adultes» affirme Valeria Pavan qui a déjà été contactée par d'autres parents d'enfants trans'.

A lire sur Next

Print This Post
Photo du profil de Maëlle Le Corre
Publié par
Journaliste de Yagg.
Autres articles | Profil | Compte Twitter
 
LES réactions (0)

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.