Livres | 04.10.2013 - 09 h 10 | 1 COMMENTAIRES
  • EHESS
  • Emma Donoghue
  • gabriel girard
  • Homo Pierrot
  • Jean-Luc Romero
  • Julie Maroh
  • la lesbienne invisible
  • Leonardo Marcos
  • Les homosexuels et le risque du sida
  • Manon Abauzit
  • Masculinités pluriel
  • OcéaneRoseMarie
  • Pierre Lacroix
  • Régine Deforges
  • Sandrine Revel
  • Skandalon
  • Vainui de Castelbajac

Les lectures de Yagg: «Skandalon», «La Lesbienne invisible», «Homo Pierrot»…

Publié par
Le dernier Julie Maroh, de l'humour avec Océanerosemarie et Vaïnui de Castelbajac, mais aussi de la poésie, des vampires, de la sociologie… Il y a tout ça dans la rubrique Livres de Yagg.

skandalonSkandalon, Julie Maroh, Glénat, 152 p., 18,50€. Une couverture rouge feu. Quoi de mieux pour trancher avec les mèches de cheveux bleus qui roulaient sur la nuque d'Emma? Le ton est donné, pour celles et ceux qui chercheraient des échos au premier album de Julie Maroh. Skandalon est l'histoire de Tazane, frontman d'un groupe de rock au sommet de sa popularité, encensé par la critique, adulé, vénéré par le public. Dans le deuxième roman graphique de Julie Maroh, les allusions à la mythologie sautent aux yeux, mais aussi celles à d'autres figures d'écorchés vifs: Jim Morrisson, Bertrand Cantat, Kurt Cobain en première ligne. Car Tazane est une rockstar et un salaud, la dernière des ordures doublée d'un poète, un monstre et un type paumé, pitoyable et sans pitié. Tout en même temps. Le groupe est en tournée et Tazane s'obstine à repousser les limites, à multiplier les violences contre lui-même et contre les autres, toujours irrémédiablement attiré par le vide, jusqu'au point de non-retour. Un héros troublant et dérangeant dont la fin sera forcément tragique et violente. À noter également, une nouvelle édition du Bleu est une couleur chaude (Glénat, 160 p., 17,50€). Maëlle Le Corre

extrait skandalon

 

la lesbienne invisible bdLa Lesbienne Invisible, Océanerosemarie et Sandrine Revel, Delcourt, 112 p., 15,95€. Quand les humoristes se mettent à la bande dessinée, parfois cela peut donner des albums un peu lourdingues. Comme ça. Adapter son spectacle en bande dessinée, a priori, cela peut donc paraître un peu casse-gueule. Mais peut-être qu'Océanerosemarie n'est pas une humoriste comme les autres, car cette adaptation-ci est une vraie réussite. C'est notamment grâce à la dessinatrice Sandrine Revel que le récit de La Lesbienne Invisible s'offre réellement une deuxième vie et une nouvelle lecture. De l'enfance à l'âge adulte, Océanerosemarie raconte encore avec humour et justesse la non-reconnaissance de son homosexualité. Un album qui ravira probablement celles et ceux qui connaissent déjà son spectacle par cœur et qui devront encore patienter quelques mois avant de se l'offrir en DVD... MLC

extrait lesbienne invisible bd

 

a feu vif emma donoghue

À feu vif, Emma Donoghue, Dans L'Engrenage, 248 p., 18€. Maria, étudiante fraîchement débarquée de son petit village emménage à Dublin dans une colocation déjà composée de deux filles plus âgées qu'elle, Ruth et Jael. Maria est une jeune fille atypique, en décalage avec les filles et les garçons de son âge. Avec ces deux nouvelles colocataires, le courant passe étrangement plutôt bien… avant qu'elle ne se rende compte que les deux jeunes femmes ne sont pas de simples amies. Énervée, troublée, inquiète, puis intriguée, Maria hésite à se trouver un nouveau toit, puis se risque à rester avec le couple. À feu vif se lit finalement comme un roman initiatique, en suivant l'évolution de Maria au contact du couple Ruth/Jael, qui va lui aussi évoluer. Ce qui frappe et plaît dans l'écriture d'Emma Donoghue, c'est la saveur si particulière de ses dialogues, un ton relevé et incisif qui donne du piquant à l'histoire d'un bout à l'autre. L'auteure confère à ses personnages, et plus particulièrement à celui de Jael, grande gueule attachante mais impitoyable, une verve pleine d'esprit, tantôt amer, tantôt acide, mais toujours délectable. MLC

 

Mise en page 1Homo Pierrot - tome 4: Rose Buvard, Pierre Lacroix, ErosOnyx, 194 p., 23€. Comment une telle œuvre, Homo Pierrot, dont sort le quatrième et dernier tome Rose Buvard, a-t-elle pu, depuis 5 ans, au vu de sa grande et terrible beauté, échapper à la plupart des médias (excepté Radio FPP)? De la crainte, du doute? Est-ce dû à l’histoire d’amour entre Pierre (Lacroix?), lycéen de 15 ans et Erwan son professeur, 30 ans? La revendication fière, et sans une once de culpabilité, de cet amour total et durable? La façon dont Pierre-Pierrot ne peut faire l’amour que quand il y a amour? Sa fidélité à Erwan, seul homme de sa vie, même une fois l’amour brisé? L’attachement tripal à la campagne de Pierrot-des-champs? La preuve d’amour sidérante (et plausible) de Pierrot, quand la mort d’Erwan – revenu dans cet ultime tome vers lui – poindra? Or ces «trop» perçus possiblement comme tel par certains, sont au contraire les bouleversants piliers sur lesquels repose cette œuvre: de son enfance à sa mort Pierrot sera à nos yeux le symbole de l’amour absolu, de l’homosexualité triomphant de tous et de tout, même d’une si longue douleur. L’image de l’homme qui, déchiré, reste debout, droit et… amoureux! C’est le style de Pierre Lacroix qui fait croire à l’incroyable (quoi que…): pétri de lyrisme, authentique, de poésie sensuelle (description de la nature dignes de Colette) et parfois crue, de références musicales (son écriture c’est parfois du Brel, du Barbara) ou cinématographiques (Le roi des roses de Werner Schroeter). Cette œuvre pourra vous laisser sur le côté ou sur le flanc, tant la force de l’amour de Pierre et d’Erwan, dont il nous est donné d’être les témoins parfois hallucinés, est sans cesse incandescente. On ne sort pas indemne de ces quatre grands livres qu’une fois lus, vous pourriez, sans hésitation, ranger tout près de Navarre, Yourcenar, Genet, Proust et Gide. Oui, pas moins! Éric Garnier (En partenariat avec Homomicro).

 

xander-a vauhallanXander, Arnaud Vauhallan, 264 p., 10,80€. Vous aimez les histoires de vampires? Vous voulez des histoires de lesbiennes? Xander est pour vous. Xander rencontre Joséphine, Joséphine transforme Xander, Xander découvre de nouveaux pouvoirs mais aussi de nouveaux besoins, un affreux chasseur de vampires veut la peau de Joséphine, on s'attend à croiser Buffy ou Spike à chaque coin de rue. Arnaud Vauhallan a parfois des accents annscottiens dans ce récit qui oscille entre histoire d'amour, découverte de soi (et donc coming-out) et roman d'aventures. Disponible sur Lulu, Xander a les défauts et les qualités des romans publiés en auto-édition: il faut oublier les quelques fautes qu'une relecture par un.e professionnel.le aurait sans doute permis de corriger et profiter avec l'auteur de la liberté jamais bridée qu'il s'est accordée. Judith Silberfeld

 

les-filles-du-cahier-vole-de-regine-deforgesLes filles du cahier volé, Régine Deforges, Manon Abauzit, entretien et photographies par Leonardo Marcos, avec un texte de Sonia Rykiel, Éditions de la Différence, 96 p., 18€. L'auteure du Cahier volé et de la Bicyclette bleue Régine Desforges s'est entretenue avec Leonardo Marcos pour revenir sur son parcours hors-normes d'écrivaine et d'éditrice, mais aussi sur les épisodes douloureux de son enfance et de son adolescence. Dans Les filles du cahier volé, trois entretiens se succèdent, ceux de Régine Deforges, de Manon Abauzit avec qui elle a entretenu une relation amoureuse, et enfin toutes deux réunies se sont remémoré le fameux épisode du cahier volé, qui a inspiré le roman éponyme de Régine Deforges. Une plongée dans les destins de deux femmes où se mêlent littérature, érotisme et féminisme. Sans oublier les magnifiques photos de Leonardo Marcos qui, après lecture, sont des échos aux souvenirs adolescents de ces deux femmes d'une poésie à coup le souffle. MLC

Si le lecteur ne s'affiche pas, cliquez sur "Les Filles du cahier volé", Régine Deforges et Leonardo Marcos

 

jl romero droit a mourir dans la digniteMonsieur le Président, laissez-nous mourir dans la dignité!, de Jean-Luc Romero, Editions Jean-Claude Gawsevitch, 128 p., 9,90€. Connu pour son combat pour les droits des LGBT et contre le sida, Jean-Luc Romero l'est tout autant pour une autre cause: celle de l'euthanasie. Il préside en effet l'Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité et c'est ce combat-là qui est le sujet de son nouveau livre. Il interpelle directement le président de la République et les députés pour que la loi change. Une écrasante majorité de citoyens le souhaite. Sera-t-il entendu? Christophe Martet

 

dr-rorschach-vde-castelbajacDocteur Rorschach, Vaïnui de Castelbajac, Delcourt, 14,95€. Tant de monde défile sur le divan de ce bon docteur Rorschach! Pour sa première bande dessinée, Vaïnui de Caltelbajac a décidé de jouer sur les mots et a dessiné les séances de psy et les troubles plus ou moins insolites d'une série de personnages farfelus: thérapies de couples entre deux œufs au plat («Si ça continue comme ça, on va finir par se brouiller»), groupes de paroles pour une rangée de dominos («Gardez en tête que si vous laissez tomber, vous risquez d'entraîner tous les autres dans votre chute») et autres joyeuses pastilles. Un beau livre rafraîchissant et terriblement drôle, proche de l'esprit des dessins de Sempé. MLC

castelbajac-rorschach-planete

 

les homos et le risque du sidaLes homosexuels et le risque du sida - Individu, communauté et prévention, Gabriel Girard, Presses Universitaires de Rennes, 409 p., 20€. C'est peu dire que la prévention en milieu gay a suscité nombre de polémiques au sein même de la communauté. Jusqu'à des déchirements dans les associations de lutte contre le sida ou entre elles. Dans Les Homosexuels et le risque du sida, le sociologue Gabriel Girard retrace près de 20 ans de débats, de stratégies, de campagnes sur la prévention du VIH en milieu gay. Il s'appuie notamment sur des opérations menées par les deux principales associations, Aides et Act Up, qui, face au développement des pratiques à risque constatés chez les gays au tournant des années 2000, ont adopté chacune une approche radicalement différente: accompagner le mouvement en limitant les risques du côté de Aides, s'opposer radicalement au bareback et prôner le tout capote du côté d'Act Up-Paris. On a assisté dès lors à une division forte et durable du monde de la lutte contre le sida. Prenant appui sur l'histoire de l'épidémie dans la réponse communautaire qui lui a été apportée, Gabriel Girard étudie les controverses et montre comment les désaccords au sujet de la prévention traduisent des conceptions différentes des relations sociales entre homosexuels. CM

 

cahier etudes africainesMasculin pluriel, Cahiers d'étude africaines, Editions de l'École des hautes études en sciences sociales, 506 p., 32€. Christophe Broqua et Anne Doquet s'attaquent à un domaine finalement bien peu exploré: la masculinité en Afrique. Plusieurs contributions (en français ou en anglais) abordent des questions liées au genre et à la sexualité, et donc à l'homosexualité. Un ouvrage passionnant. CM

Photo Leonardo Marcos

Print This Post
Photo du profil de Xavier Héraud
Publié par
Co-fondateur de Yagg. Rédacteur en chef. Photo. Comédies musicales. Harvey Fierstein. These are a few of my favorite things.
Autres articles | Profil | Compte Twitter
 
LES réactions (1)
  • Par cat 18 Mar 2016 - 18 H 39
    Photo du profil de cat

    @maelle d’accord sur Jael 😉 😀 (merci @celine-l )
    j’aime bien À feu vif !

    Signaler ce commentaire

     
  • Vous devez être connecté pour poster un commentaire.