« »L’homme pénètre. La femme est pénétrée. C’est aussi ça la nature, l’ultra-profondeur. La sexualité, ce n’est pas ce qu’on veut quand on veut. C’est le principe de la création du monde, ce n’est pas un objet de consommation. Il y a une vocation de l’homme et une vocation de la femme.

Quand on est une femme, on a et on doit avoir un corps de femme, un sexe de femme, une responsabilité à l’intérieur de son ventre.

Nous, les hommes, nos organes génitaux donnent du plaisir à la femme et donnent la vie. C’est magnifique. »

Applaudissements hystériques.»

Infiltrée dans une réunion de la «Manif pour tous» ayant trait à l’épouvantail de la «théorie du genre», une femme ne s’y est pas vraiment sentie à sa place. Le récit de ses aventures et les propos rapportés de cette conférence sont à lire sur le blog Affichage Libre.