LE CHOC DE LA SEMAINE
Il y a eu la rencontre cinq étoiles entre le Paris-Saint-Germain et Monaco dimanche 22 septembre (1-1), le choc interstellaire, pour le football féminin, c’est le PSG-OL, dimanche 29, en direct sur France 4.

La galaxie est étincelante avec le Paris de Lindsey Horan, Shirley Cruz ou Marie-Laure Delie venue de Montpellier et le Lyon de Louisa Necib, Eugénie Le Sommer, Lotta Schelin, Élodie Thomis, Megan Rapinoe ou encore le duo défensif Wendie Renard et la Japonaise Saki Kumagai, nouvelle recrue du club. Ce choc galactique est programmé quatre jours après le premier match de l’équipe de France dans les poules qualificatives pour le Mondial 2015 au Kazakhstan (victoire des Bleues 4-0). Les Lyonnaises qui composent l’architecture de l’équipe nationale seront peut-être un peu fatiguées par le voyage contre des Parisiennes qui pour la plupart sont restées à Paris.

Mais quels que soient les kilomètres dans les jambes, c’est un match à passer la fin de l’après-midi à Charlety pour, c’est presque sûr, admirer du beau jeu, des buts et des talents. Une galaxie donc. Les deux équipes partagent la tête du championnat et ce sera sans doute une rencontre un brin particulière pour Laura Georges, transférée de Lyon à la capitale pendant l’été. Arithmétique pour l’ancienne Lyonnaise, pour être championnes de France il faut battre Lyon… tenante du titre pour la septième fois consécutive.

L’AMÉRICAINE DE LA SEMAINE
Megan Rapinoe est de retour du côté de Lyon d’où elle poste de jolies vues. La championne olympique ne boude pas son plaisir à l’entraînement comme le souligne @Sofff sur Twitter:

L’ENTRETIEN DE LA SEMAINE
Traiter le sport féminin était un axe de réflexion dès le démarrage de la chaîne», explique Florent Houzot, directeur de la rédaction de BeIn Sport dans un entretien au site Footdelle.com. La chaîne diffuse la ligue des champions féminine à l’instar de la compétition masculine dont elle a les droits et les matches à domicile de l’Olympique Lyonnais et du Paris Saint-Germain. «Pour nous il n’y a pas de distinction entre le sport masculin et le sport féminin. Il y a cette opportunité et c’est vrai que le football féminin a « une belle image » et des audiences correctes. La Ligue des Champions est une compétition qui se dispute dans des stades bien remplis avec du jeu de haut niveau. Pour nous le football féminin n’est pas un sport à part, c’est un sport qui a toute sa place sur les antennes de beIN sport comme tous les autres».

LA PUBLICITÉ DE LA SEMAINE
Dans un style vavavoum, la nouvelle raquette d’Ana Ivanovic raconte une course entre une balle et une Lamborghini.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Le Mag – Ana Ivanovic présente sa nouvelle raquette

LA VAGUE DE LA SEMAINE
Huitième étape (sur dix) du championnat du monde de surf à Hossegor du 26 septembre au 6 octobre. Tenant du titre? Rien de moins que Kelly Slater, le multiple champion du monde qui a 41 ans est toujours en lice pour un nouveau titre, le 12e.

Face à lui, le leader du classement, l’Australien Mick Fanning. Slater, comme il l’indique, compte sur son expérience. Sa présence même doit quand même en intimider plus d’un.

Magnifiques journées en perspective: Hossegor accueille également la septième étape du circuit professionnel féminin. Celle-ci qui devait avoir lieu à Biarritz en juillet avait été annulée.

LA VIDÉO DE LA SEMAINE
Tony Parker en 60 secondes sur lemonde.fr. Raccourci – évidemment, en 60 secondes… – mais un bon aperçu du phénomène. Avec son meneur de jeu (et malgré un dérapage regrettable), l’équipe de France masculine de basket tient enfin son titre de championne d’Europe après sa victoire dimanche 22 septembre contre la Lituanie.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Tony Parker en 60 secondes

L’ENQUÊTE DE LA SEMAINE
Le quotidien britannique The Guardian a révélé de très graves atteintes aux droits humains sur les chantiers de la Coupe du monde 2022 au Qatar. Et confirme ainsi les accusations d’esclavagisme de la Confédération syndicale internationale. Au moins 44 ouvriers népalais seraient morts sur ces chantiers l’été dernier.

LE RETOUR DE LA SEMAINE
La glorieuse incertitude du sport illustrée par la fabuleuse remontée des États-Unis (Oracle Team USA) menés 8 régates à 1 dans la Coupe de l’America avant de conserver, mercredi 25 septembre, le trophée face à la Nouvelle-Zélande (Emirates Team New Zealand) – les Américains avaient remporté le Coupe de l’America en 2010 face aux Suisses d’Alinghi.

Le «comeback» a été d’autant plus cinglé que les Américains n’ont pas gagné neuf régates, mais onze dans la baie de San Francisco. Ils avaient été sanctionnés avant la compétition par un jury international. Celui-ci avait pointé des tricheries lors des régates pour désigner le «defender», l’équipage qui a le droit de défendre le trophée contre le vainqueur des «challengers» qui était donc en 2013 le Team New Zealand.

LE NAVRATILOTWEET DE LA SEMAINE
La bébête de la semaine pour Martina Navratilova avec cette délicieuse photo:

Photo Capture

Suivez Bénédicte Mathieu sur Twitter: benedicteliesse