Directeur du service météo de France 2 depuis septembre 2012, Philippe Verdier est un visage connu des téléspectateurs/trices. Il y a un mois de cela, le 30 août, il a épousé son compagnon Ludovic, peut-on lire dans le numéro de Gala paru ce mercredi 25 septembre.

En couple depuis 2007, les deux hommes étaient jusqu’ici pacsés. Mais Philippe Verdier n’avait jamais ouvertement parlé de son homosexualité «parce que ça ne s’est pas présenté», explique-t-il. Il n’a pas pris part publiquement au débat sur l’ouverture du mariage, ce qui ne l’empêche pas d’avoir un avis:

«Cette manière d’aborder les choses était très clivante et assez violente. Mais sur le fond, évidemment, il n’y a pas de discussion possible: il fallait que les homosexuels accèdent au droit à se marier, au même titre que tout un chacun.»

Le couple s’est dit «oui» à la mairie du XIVe arrondissement de Paris. Une cérémonie qui avait tout d’une évidence pour le présentateur de la météo: «Plus ou moins consciemment, je refusais que cette institution me soit interdite jusqu’à l’ouverture du mariage pour tous. J’ai réalisé en le vivant que c’était un moment intense qui scelle vraiment l’avenir.» Et qui change quelques petits détails du quotidien: «J’ai encore du mal à dire “mon mari”. C’est un peu nouveau! Mais je suis heureux de ne plus entendre parler de mon “petit copain”. J’ai 45 ans, Ludovic en a 44, c’était un peu ridicule, infantilisant et réducteur.»

Pour l’heure, les deux hommes ne comptent pas avoir d’enfant: «À partir du moment où ce n’est pas possible biologiquement, on est prêts à y renoncer», a précisé Philippe Verdier.

Photo Capture