Ce devait être «la plus belle soirée» de sa vie. Élue reine de la promo à l’occasion d’une fête de rentrée organisée par son lycée de la banlieue de Los Angeles, Cassidy Lynn Campbell s’est réjouie du soutien de ses camarades. Parce qu’elle est trans’, elle ne s’imaginait pas arriver première des suffrages. Son élection fut donc à la fois une surprise et une victoire qu’elle a dédiées à tou.te.s les trans’ dans le monde:

http://youtu.be/mZIMQAPg44A

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Transgender Teen Named Homecoming Queen in Huntington Beach‬

Quelques heures plus tard, la jeune fille a toutefois craqué: de nombreux messages positifs lui ont été envoyés – comme ce texte de l’artiste trans’ Lynn Breedlove –, mais des insultes ont également trouvé leur chemin jusqu’à elle. En larmes, elle réclame d’être traitée comme n’importe quel autre être humain dans une vidéo vue par plus de 250000 personnes à ce jour:

http://youtu.be/LoIBMttsQaA

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur i should be so happy…

Ce mercredi 25 septembre, c’est une Cassidy Lynn plus sereine qui a pris la parole sur son compte YouTube:

http://youtu.be/MV70mW7ELNg

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Just an Update, You Know?

«Je vais tellement mieux. Merci pour votre amour et votre soutien. […] Le problème, c’est que les remarques négatives ne sont pas venues d’inconnu.e.s sur Internet – parce que ça, je m’en fiche – mais d’autres lycéen.ne.s de mon école. C’était des gens que j’aimais et que je respectais, et je croyais que nous étions ami.e.s ou qu’on s’entendait bien. Je pensais qu’on avait de bonnes relations, mais j’imagine que j’avais tort.»

Elle explique en outre qu’elle n’a pas supprimé cette vidéo pour montrer concrètement quels sont les effets du harcèlement. Cela a d’ailleurs eu des effets positifs puisque certain.e.s lui ont présenté des excuses.