Les pâtes Barilla auront désormais un goût amer pour la communauté LGBT. Interviewé hier sur une radio italienne dans l’émission La Zanzara, le patron de la célèbre marque a fait part de sa vision très personnelle de la famille parfaite alors qu’il devait répondre aux accusations de sexisme dans ses publicités de la part de la présidente du Parlement italien, Laura Boldrini. Il est vrai que les spots publicitaires de Barilla ont toujours évoqué l’amour et l’idée que tout peut s’arranger autour d’un plat de nouilles à la sauce tomate, en famille ou en couple… résolument hétérosexuels, et où Madame se retrouve le plus souvent au fourneau. Guido Barilla a alors déclaré que sa marque ne ferait «pas de publicité avec des homosexuels parce que nous aimons la famille traditionnelle» avant d’enfoncer le clou:

«Si les gays ne sont pas d’accord, ils peuvent toujours manger les pâtes d’un autre fabricant. Chacun est libre de faire ce qu’il veut à condition de ne pas déranger les autres.»

Levée de boucliers sur les réseaux sociaux où le hashtag #boicottabarilla est devenu rapidement très populaire en Italie. Beaucoup semblent bien décidés à prendre Guido Barilla au mot. En France, chacun.e y est allé de son tweet pour commenter avec plus ou moins d’ironie cette déclaration homophobe:

LES EXCUSES DE GUIDO BARILLA
Barilla a dû rapidement saisir l’ampleur du scandale car Guido Barilla est revenu cet après-midi sur ces propos. Il présente ses excuses «si ses mots ont suscité une controverse ou un malentendu, ou s’ils ont frappé la sensibilité de certaines personnes»:

«Dans l’interview, je voulais juste mettre en évidence le rôle central des femmes dans la famille. Pour plus de clarté, je tiens à préciser que j’ai le plus grand respect pour toutes les personnes, sans distinction d’aucune sorte, j’ai le plus grand respect pour les homos et pour la liberté d’expression de toute personne. J’ai aussi dit que je respectais le mariage entre personnes de même sexe. Dans ses publicités, Barilla représente la famille, parce que c’est quelque chose qui plaît à tout le monde et que c’est quelque chose qui a toujours permis d’identifier notre marque.»

LES MARQUES SE DÉMARQUENT
Pendant ce temps-là, les marques concurrentes ont saisi l’occasion de séduire ceux/celles qui se détournent de Barilla, comme De Cecco qui a détourné un des slogans de Barilla avec la mention «Nous sommes la diversité!» Sur la page Facebook de Pasta Garofalo, la marque a rappelé que «les seules familles qui ne soient pas Garofalo sont celles qui n’aiment pas les bonnes pâtes.»

Photo Capture