Après l’interpellation et la mise en examen de quatre hommes vendredi 20 septembre pour l’agression de Wilfred de Bruijn et de son compagnon, deux d’entre eux, dont un mineur âgé de 17 ans, avaient été libérés sous contrôle judiciaire. Un autre a été écroué mardi 24 septembre pour violences en réunion et en raison de l’orientation sexuelle, tandis qu’un quatrième a été libéré sous contrôle judiciaire le lendemain, rapporte l’AFP. Le parquet de Paris devrait faire appel de la libération de ce dernier, puisque son placement en détention provisoire avait également été requis.

Les quatre suspects ont entre 17 et 20 ans et sont déjà connus des services de police.

Photo iTélé