Les responsables du comité Idaho International ont élu il y a quelques jours leur nouvelle présidente: il s’agit de Tamara Adrian, une lesbienne trans’ originaire du Venezuela. Enseignante en droit et chercheuse (elle a étudié à Paris), elle a participé à la rédaction de plusieurs textes législatifs qui doivent être examinés par les législateurs/trices du pays sur l’identité de genre et les partenariats civils. Son élection à la tête du comité Idaho intervient après la démission de Louis-Georges Tin, en mai dernier.

«En tant que citoyenne vénézuélienne, vivant au Venezuela, j’espère que mon élection aura une influence positive sur la propagation de la journée contre l’homophobie et la transphobie dans le sud, particulièrement en Afrique, en Asie, en Amérique latine et j’ai hâte de pouvoir contribuer au développement de cette journée», a-t-elle indiqué dans un communiqué de l’organisation. Ses travaux ont déjà eu des conséquences positives puisque les amendements qu’elle avait prévus pour la Constitution du Venezuela pour y mentionner les droits des personnes LGBTI ont été repris par l’Équateur et la Bolivie. Elle est également à la tête du secrétariat mondial de l’ILGA pour les questions trans’.

Photo YouTube