Conscient de son dérapage – à moins qu’il ne se soit fait remonter les bretelles par son club des Spurs de San Antonio, puisqu’aux États-Unis on ne rigole pas avec les expressions homophobes –, Tony Parker a présenté des excuses en ouverture d’une conférence de presse, à Ljubljana, où se tiendra demain la finale de l’Euro de basket, au cours de laquelle la France affrontera la Lituanie.

«J’aimerais m’excuser auprès de la communauté gay, a déclaré le leader de l’équipe de France, auteur d’un très grand match hier soir face à l’Espagne. Je ne voulais pas les offenser. Si j’ai offensé la communauté gay, je m’en excuse. Ce n’était pas du tout mon intention. Ce n’est pas de dire ce que j’ai dit. Je le regrette et m’en excuse.»

Hier, après la victoire de son équipe, le basketteur avait commenté la première mi-temps en ces termes: «On jouait comme des tapettes»:

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur La déclaration controversée de Tony Parker

Le résumé du match:

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Basket – Euro 2013 – Demi-finale – Espagne 72 – 75 France