[mise à jour, 15h25] Réaction de Wilfred de Bruijn

L’agression avait eu lieu au printemps dernier, en plein débat parlementaire autour de la loi sur le mariage et l’adoption pour tous les couples. Wilfred de Bruijn et son compagnon avaient été violemment attaqués par une bande en pleine nuit dans le XIXe arrondissement de Paris. Aujourd’hui, selon i>Télé, l’enquête a permis l’arrestation de quatre personnes suspectées d’être responsables de l’agression, et déjà connues des services de police. L’une d’elles est encore mineure.

 

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

 

«LA HAINE NE NOUS POUSSE PAS»
Contacté par Yagg, Wilfred de Bruijn raconte comment il a appris la nouvelle: «Nous avons été contactés hier par la police judiciaire, qui avait semble-t-il interpellé des suspects concernant notre affaire. Nous avons eu une confrontation avec ces quatre hommes et nous avons appris finalement ce matin que le dossier arrivait chez le juge d’instruction. On tient à saluer le travail des policier.e.s, nous sommes très reconnaissants de ce qu’ils ont fait. Et bien sûr nous remercions toutes les personnes qui nous ont soutenus, les associations, notamment SOS homophobie et Act Up-Paris, notre avocate Caroline Mécary, et les différents politiques qui ont été présent.e.s. Maintenant que des suspects ont été arrêtés, la haine ne nous pousse pas. Nous avons confiance en la justice.»