Face aux reculades répétées du gouvernement sur l’ouverture de la PMA, le collectif Oui Oui Oui a décidé de réagir. Après le happening face à Marisol Touraine, il s’agit désormais d’aller manifester à Solférino le 25 septembre à 19h, devant le siège du PS pour lui rappeler la nécessité d’ouvrir ce droit aux couples de femmes.

PROMESSES, MENSONGES, ATTENTISME
Dans son appel au rassemblement publié sur Facebook, le collectif revient sur les nombreux engagements de François Hollande et de son gouvernement, qui semblent aujourd’hui caduques face aux récentes prises de positions des ministres Marisol Touraine et Najat Vallaud-Belkacem: «Ces engagements ont été contredits un par un ces derniers jours. Le gouvernement explique désormais que la PMA ne sera pas dans ce texte [le projet de loi sur la Famille], ni tout de suite ni plus tard. Bref, pour Hollande et ses ministres, la PMA c’est de plus en plus: « Promesses, Mensonges, Attentisme ».»

LA PMA LÉGITIMÉE PAR LA LOI DU 17 MAI
Un an après le début de la mobilisation contre le mariage pour tous, la frilosité du gouvernement apparaît comme inacceptable pour le collectif: «Nul besoin d’attendre l’avis du Comité d’éthique: la PMA est déjà autorisée dans notre pays, son ouverture à toutes les femmes a été reconnue et légitimée par la loi du 17 mai dernier, son accessibilité doit être organisée sans délai. Le gouvernement doit assumer ses responsabilités et cesser d’assujettir les femmes et leurs droits aux gesticulations de mouvements homophobes.»

UNE URGENCE SANITAIRE ET UNE QUESTION D’ÉGALITÉ
Désormais, le collectif Oui Oui Oui exige formellement du gouvernement qu’il revienne sur sa position: «Pour les femmes, et notamment les lesbiennes, ces reculs et ces hésitations sont inacceptables et dangereux. L’ouverture de la PMA à toutes est une urgence sanitaire. L’ouverture de la PMA à toutes est une question d’égalité. L’ouverture de la PMA à toutes est une avancée féministe essentielle. Le Parti socialiste et le Gouvernement doivent tenir leur engagement d’inscrire la PMA dans la loi famille.»

Photo Xavier Héraud