Le stage Tantra Experience, animé par la danseuse autrichienne Sabine Sonnenschein, se tiendra du 27 au 29 septembre au studio danse du Point FMR à Paris. Organisé par Flozif dans le cadre du développement du label Playnight, cet atelier est une occasion unique de découvrir et d’expérimenter les bienfaits du massage tantrique à travers la danse contact. Mais pour les non-initié.e.s, le massage tantrique, c’est quoi? «Le massage tantrique se fait entre deux partenaires avec de l’huile chaude, explique Flozif qui assistera Sabine Sonnenschein lors de l’atelier. Le massage doit se dérouler dans un lieu calme, toujours dans le consentement et dans la relaxation. Le but est parvenir à une douceur et une amplitude érotiques dans l’écoute de l’autre. C’est une sorte de cérémonie où on se rend honneur l’un et l’autre.»

UNE DIMENSION QUEER
Flozif explique la démarche bien particulière de Sabine Sonnenschein: «En tant que professeur de danse contact improvisation, elle a vu qu’elle pouvait inclure sa pratique dans le massage tantrique. La mise en place du contact se fait alors par des exercices et cette progression fait que le massage est plus libéré. Le tantrisme, ce n’est pas de la méditation, mais plutôt de la détente, on s’abandonne au bien-être, pour faire monter l’énergie sexuelle et atteindre l’extase, mais sans passer par l’orgasme.» C’est d’ailleurs en cela aussi que l’atelier proposé par Sabine Sonnenschein se démarque aussi des autres. «Il y a évidemment un aspect queer, souligne Flozif, puisque le massage tantrique fait exploser le côté binaire de la sexualité, où l’homme fait ci, la femme fait ça. Avec le tantrisme, on dépasse cela, il y a un va-et-vient entre le fait de donner et de recevoir. Toutes les parties du corps deviennent des zones érogènes.»

UNE APPROCHE NOUVELLE
L’atelier possède une autre particularité en étant exclusivement ouvert aux femmes, lesbiennes et trans’. C’est en effet la première fois qu’un atelier de ce genre est proposé en France. «Comme le dit la phrase de Monique Wittig, certaines lesbiennes ne se considèrent pas comme des femmes, et il y a aussi des femmes trans’ qui ont une sexualité autre que lesbienne. On trouve déjà quelques ateliers de massage tantrique en France, mais ceux qui existent sont mixtes et destinés aux personnes cisgenres. C’est donc une vraie nouveauté, et pour Sabine et moi aussi, ce sera un vrai challenge, cela va nous permettre de découvrir une autre énergie, un rapport différent à l’autre.»

EXPÉRIMENTATION, BIEN-ÊTRE… ET ZÉRO JUGEMENT
Le stage est accessible même à celles qui n’ont jamais pratiqué et souhaitent essayer une autre manière d’aborder la sensualité de façon innovante: «Ce sera un espace bienveillant, qui sera complètement réservé aux participantes, assure Flozif, et bien sûr sans jugement. Il n’est pas question de se lancer des défis, des challenges, ou de se sentir en compétition, l’objectif c’est le bien-être, l’expérimentation et le partage. Deux jours et demi pour se faire du bien, c’est rare!»

Le stage se fera en anglais, traduit en français, au Studio Danse du Point FMR, à Paris. Inscription: tantra.experience.paris@gmail.com
Toutes les infos sur la page Facebook.

Photo Paola Calvo