People, Télé | 16.09.2013 - 14 h 00 | 15 COMMENTAIRES
Pierre Palmade à Laurent Ruquier: «On n’a pas le droit de dire qu’on est homo autant que les hétéros»
Publié par
Invité sur le plateau de «On n'est pas couché», l'humoriste est revenu une nouvelle fois sur les rapports qu'il entretient avec son homosexualité et sur la façon dont la société considère les homos.

Toujours en promo de sa pièce Le Fils du comique, Pierre Palmade était l’invité de Laurent Ruquier dans On n’est pas couché ce samedi 14 septembre.Alors que la «Manif pour tous» se retrouvait en famille ce week-end, Laurent Ruquier a voulu savoir comment Pierre Palmade avait vécu le débat sur l’ouverture du mariage aux couples de même sexe. Pour l’humoriste, les homosexuel.le.s ne sont pour l’heure que toléré.e.s par la société, pas accepté.e.s, d’où l’importance de l’opposition à cette réforme d’égalité.

«On ne les met plus en prison, les homos, mais faut pas non plus qu’ils la ramènent trop. Quand je parle d’homosexualité sur les plateaux télé, les copains me disent le lendemain: « C’est bon, ça va, on le sait que t’es pédé, arrête de le dire ». Regardez [Christophe] Dechavanne ou Nagui, quand ils reçoivent une candidate, ils n’arrêtent pas de faire des blagues: « Dites donc, vous êtes jolie, vous êtes célibataire? ». C’est pas de la revendication hétéro, ça? Si vous [Laurent Ruquier], vous dites: « Dites donc, Stromae, je vous trouve joli », le lendemain, on dira: « C’est bon, arrête de dire que t’es pédé ». Ce que je veux dire, c’est qu’on n’a pas le droit de dire qu’on est homo autant que les hétéros.

– Laurent Ruquier: Un peu plus qu’avant.

– Pierre Palmade: Maintenant, on commence à avoir une espèce d’impunité, mais je trouve qu’on est juste toléré.e.s, alors que le mariage homo demandait l’acceptation totale.»

Auparavant, l’humoriste était revenu sur les propos controversés qu’il avait tenus au micro d’Europe 1 – «Je ne l’aime pas, mon homosexualité» – et qu’il avait tenté d’expliquer sans grand succès sur sa page Facebook. Il s’agissait pour lui, a-t-il insisté, d’une «interview-confession comme on dit à un psy: « Je crois que je suis triste d’être homo. »

J’étais en colère d’être homo au point dans ma jeunesse de vouloir essayer d’être hétéro. Ça marchotait. Je me suis résolu à bien vivre mon homosexualité en étant triste parce que j’avais un bon rapport de séduction avec les femmes. Je fais le deuil de mon hétérosexualité, tout en essayant que ça reste envisageable avec les femmes, parce que ça me plaît, ma relation avec elles. J’ai pas envie d’être la meilleure copine de mes copines, quoi.»

Au chroniqueur Aymeric Caron qui lui demande «Vous avez toujours su que vous étiez homosexuel et vous avez essayé de lutter contre ça?», il répond:

«Oui! À 20 ans, en 1988, à Bordeaux, vous réalisez que vous êtes homosexuel, vous ne vous dites pas: « Chic, c’est génial, je suis homosexuel! » Vous vous dites: « Putain, je vais en chier ». Moi qui ai envie de plaire à tout le monde, je vais en chier, il va falloir que je fasse des arrangements. En plus, la pression n’était pas que sociale, il y avait la pression que je m’étais mise à moi. Je trouvais que mon humour, ma carrure, le fait que j’étais bien élevé, l’envie de protéger, tout ça, ça allait bien avec l’hétérosexualité. Je m’étais fait une image très oppressante de moi et je m’en dégage petit à petit. Quand je dis que je suis triste d’être homo, je ne pleure pas tous les jours en me levant, mais maintenant, ça va aller mieux.»

– Aymeric Caron: Quand vous épousez Véronique Sanson, c’est pour les apparences sociales à préserver ou vous voulez vous convaincre que…

– Pierre Palmade: C’était pour moi, moi avec moi. On m’avait vu traîner dans toutes les boîtes gays de Paris, et Véronique est la femme la plus connue de mes aventures, mais j’ai eu quatre ou cinq femmes dans ma vie. J’y ai cru, je me suis fait croire, j’ai fait croire. Ça a marché. Si vous voulez savoir s’il y a eu rapport sexuel, oui, il y a eu rapport sexuel – j’ai pas les photos – mais il y a eu rapport sexuel. On se dit parfois que c’est platonique, mais non, il y a eu coït. Mais… Mon corps, le désir… Je suis troublé par le corps d’un mec beaucoup plus que par le corps d’une femme.

Sur scène, l’humoriste incarne son alter ego, Pierre Mazard, un homosexuel qui souhaiterait avoir un enfant et qui hésite entre deux femmes en compétition pour porter sa progéniture. «J’ai eu l’idée de faire cette pièce parce que j’y ai pensé, moi, a expliqué le comédien. Pas du tout parce que le sujet était dans l’actualité. J’ai eu un désir très fort de paternité il y a deux ans et il ne me reste que l’idée d’une pièce. J’avais une copine qui était d’accord et puis elle est tombée amoureuse entre temps.»

D’après lui, les hésitations que son personnage éprouve entre ces deux femmes sont liées au tiraillement que lui-même ressent entre l’homosexuel qu’il est et l’hétérosexuel qu’il aurait voulu être: «Faire un enfant avec sa meilleure copine et avec la caution de son copain, ça fait très pédé. Alors que faire avec une belle actrice un enfant, ça fait un petit peu plus hétéro. Et je me suis rendu compte que c’est ma vision à moi, comment je vis mon homosexualité.»

Pour revoir l’émission, cliquez sur l’image ci-dessous:

pierre palmade 500

Print This Post
Avatar de Julien Massillon
Publié par
Journaliste de Yagg. Retrouvez-moi sur Twitter.
Autres articles | Profil | Compte Twitter
 
LES réactions (15)
  • Par Caro 16 sept 2013 - 15 H 30
    Avatar de Caro

    Quelqu’un lui explique que l’orientation sexuelle n’est pas binaire ? Et qu’il est pas OBLIGE de se mettre dans une case. La bisexualité existe et il n’est pas obligé de se définir tout court…

    Signaler ce commentaire

     
    • Par Benji - jétais un maximonstre 16 sept 2013 - 17 H 58
      Avatar de

      « On n’est juste tolérés pas acceptés ». Je suis d’accord , pourtant samedi dans une émission de variété, une femme a chanté à Dave « tu as eu quelques amants » et non amante comme on aurait dit, avant la loi sur le mariage… Il y a donc des petits progrès :-)

      Signaler ce commentaire

       
  • Par nileju 16 sept 2013 - 16 H 48
    Avatar de

    Je comprends ces propos j’étais comme lui.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par sossourires 16 sept 2013 - 17 H 30
    Avatar de sossourires

    Quelqu’un pourrait lui dire que la bisexualité existe !!!

    Signaler ce commentaire

     
    • Par Pelle Svanslös 16 sept 2013 - 19 H 59
      Avatar de Pelle Svanslös

      C’est pas parce qu’il a dit deux trois conneries qu’il faudrait le prendre pour une tanche! Il sait très bien que la bisexualité existe, seulement lui il est homosexuel.

      Signaler ce commentaire

       
  • Par moonworld 16 sept 2013 - 17 H 56
    Avatar de moonworld

    Je suis totalement d’accord avec ce qu’il a dit chez Ruquier et je comprends son parcours personnel. Je pense qu’il a été maladroit sur Europe 1 et a eu à cœur de rattraper ses paroles malheureuses. Maintenant, je pense qu’il est plus bisexuel qu’homo en fait…

    Signaler ce commentaire

     
    • Par nileju 16 sept 2013 - 20 H 36
      Avatar de

      Mais on s’en fout pas un peu qu’il soit bi ou gay, ou lesbienne ? Est-ce vraiment important ?

      Signaler ce commentaire

       
  • Par virginie38 16 sept 2013 - 20 H 09
    Avatar de

    Il a un truc a vendre? a oui son nouveau spectacle…..

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Josh44 17 sept 2013 - 7 H 55
    Avatar de Josh44

    « J’avais tout pour être hétéro, de l’humour, bien élevé, etc….. »
    Mais quel con !!!

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Rumi 17 sept 2013 - 13 H 18
    Avatar de Rumi

    Ouais bein si ses amis lui disent ça le lendemain d’un plateau télé bein qu’il change d’amis…
    Alors certes j’imagine que faire son coming out en 1988 c’est pas facile mais trainer cette espèce de mal être toute sa vie c’est bon quoi ! À un moment donné il faut arrêter de se culpabiliser et de se faire souffrir et assumer son orientation ! Au début c’est facile pour personne mais à son âge et après tout ce qu’il a vécu… Faut grandir à un moment !

    Signaler ce commentaire

     
  • Vous devez être connecté pour poster un commentaire.