Plus de six mois après son lancement, le rhum Oui à l’égalité a-t-il rempli toutes ses promesses? Nous avons voulu faire le point avec le coordinateur du projet, Didier Reynaud.

La bouteille collector du rhum Oui à l’égalité fait son chemin et la marque Éthiquable prolonge l’opération de visibilité jusqu’à fin 2013, sans communiquer sur les ventes. Pour Didier Reynaud, le coordinateur du projet, «l’idée de mettre en avant l’égalité, c’était aussi de se démarquer pour interpeller: un autre commerce est possible».

«REPOLITISER L’ACTE D’ACHAT»
Comment les points de vente ont-ils réagi à cette bouteille qui affiche clairement la couleur? «Pour certains points de vente, le fait d’avoir ce rhum dans leur stock était un acte militant, pour soutenir la cause», explique Didier. Pour Ethiquable, c’était selon lui «une manière de repolitiser l’acte d’achat».

Le rhum est élaboré en Haïti par la coopérative Mouvement paysan papaye (MPP). Le MPP regroupe 60000 paysans, dont des producteurs de sucre de canne, qui luttent pour la souveraineté alimentaire et les droits fondamentaux. «Les producteurs sont au courant de ce que nous faisons et ont plutôt été fiers de notre projet», avait expliqué Didier Reynaud à Yagg en février. Le Caélif, collectif des associations étudiantes LGBT d’Ile-de-France, est partenaire de l’opération. Mais, selon Emmanuelle Campo, la présidente, c’était plus un soutien par rapport au projet. «L’aide d’Ethiquable à notre association a surtout été de nous donner des goodies pour nos stands (chocolat, autres produits équitables). Nous ne voulions pas inciter les jeunes à boire de l’alcool», explique-t-elle.

ABORDER LA QUESTION AU SEIN DE L’ENTREPRISE
Le mariage pour tous, qui a occupé le devant de la scène médiatique pendant près d’un an, n’a pas suscité de nombreuses vocations au sein des marques. Peu se sont engagées, à l’instar de Ethiquable ou plus ponctuellement d’American Apparel et sa campagne Gay OK (lire American Apparel soutient le mariage pour tous en France). L’actualité chargée a cependant permis au projet d’être visible, notamment dans les manifestations pro-égalité et lors d’une flashmob organisée en mai. Ce n’était sans doute pas pour déplaire au graphiste Dugudus, à qui on doit le visuel de la bouteille. Il expliquait sa démarche à Yagg en février: «J’aime me retrouver dans la rue avec des images qui nous touchent en lien avec des causes importantes. Donc cela me paraît logique de m’impliquer pour l’ouverture du mariage aux couples homosexuels.»

Le point le plus positif pour Didier Reynaud, c’est d’avoir pu aborder cette question-là dans une entreprise: «Ethiquable avait une personne dédiée au projet. Au départ, certains dans l’entreprise avaient émis des réticences, qui ont été levées.»

Dégustation et vente du Rhum Oui à l’égalité le 26 septembre en présence de l’artiste Dugudus. Plus d’infos sur la page Facebook.

Photo Didier Reynaud