En ce dimanche 8 septembre, entre 40 et 50 pays accueillent des kiss-in et autres rassemblements de soutien aux LGBT russes. À Paris, plusieurs centaines de personnes se sont retrouvées boulevard Lannes, dans le XVIe arrondissement, face à l’ambassade de Russie, à l’appel de nombreux collectifs et associations.

Après les prises de paroles d’Alexandra Boucherifi, du collectif Hétéros au boulot, qui a coordonné l’événement, et de Gildas, un jeune du Refuge venu témoigner de l’exclusion, un premier kiss-in a été lancé. Un second a suivi quelques dizaines de minutes plus tard. Les participant.e.s ont également scandé quelques «Poutine coupable» et «L’homophobie tue» (en français et en russe) ou «Moins de Poutine, plus de drag queens». Un «câlin collectif» a également été initié, qui a uni près des trois-quarts des manifestant.e.s.

Photos Judith Silberfeld pour Yagg / Gilles Condoris