Lors d’une conférence de presse ce mardi 3 septembre, Frédéric Beigbeder et Yseult Williams ont annoncé la sortie du nouveau Lui. Le magazine qui avait cessé de paraître dans les années 90 s’inspire de Vanity Fair et de Vogue mais veut s’adresser avant tout aux hommes. «Le retour de Lui, c’est le plaisir d’un dernier tour de piste, c’est un baroud d’honneur en souvenir de ce dinosaure nommé le Mec, celui qui draguait lourdement, a expliqué Frédéric Beigbeder. Certains l’appelaient « macho », d’autres disent « néo-beauf » mais le surnom qui lui va le mieux est « connard d’hétérosexuel ».» «C’est un magazine qui s’adresse clairement à l’hétérosexuel de base», a complété Yseult Williams.

La couverture de Lui – une Léa Seydoux dénudée – et le contenu de certains articles – «Najat [Vallaud-Belkacem, ndlr], sa coupe à la garçonne, ses fesses menues, son corps sec et nerveux» – n’ont rien de sexiste, promet-on. Il n’y aura pas non plus de place pour l’homophobie, assure Frédéric Beigbeder qui, en guise de plaisanterie, s’interroge sur le genre de Chelsea Manning en la désignant sous son nom d’homme… À lire sur 20 Minutes.