L’édition de C à vous diffusée hier, mardi 3 septembre, fut l’occasion pour l’équipe d’Anne-Sophie Lapix de revenir sur la controverse née la veille après les propos d’Alain Delon, répétant que l’homosexualité est «contre-nature» et s’opposant à l’adoption par des couples de même sexe.

Le chroniqueur Matthieu Noël a d’abord assimilé ces déclarations à des «brèves de comptoir», appuyant le trait avec des images de l’acteur s’essuyant la bouche avec la nappe et l’achevant d’un: «Eh oui, Alain Delon était classe, mais ça, c’était avant».

Ce fut ensuite au tour de Maxime Switek de revenir sur cette question. Le chroniqueur a choisi de donner la parole à Alexandre Urwicz, président de l’Association des familles homoparentales (ADFH). Voici la réaction de celui-ci:

«J’ai trouvé ça un petit peu consternant. Quand on sait qu’Alain Delon avait pour père spirituel Luchino Visconti, cinéaste homosexuel, je suis très très étonné de savoir qu’Alain Delon habite toujours sur la planète Alain Delon et que moi j’habite sur Terre. Je vais me marier ce week-end, j’ai deux enfants, ce sont des propos réactionnaires d’un autre temps. On a entendu pire, mais venant de sa part… Il représente un peu la France à l’étranger. Il n’est pas obligé de s’exprimer sur tout, il pouvait simplement dire: « Je n’ai pas d’avis sur le sujet ».»

Retour plateau, Anne-Sophie Lapix conclut la séquence: «Des propos qu’il avait donc déjà dits dans Le Figaro. On a voulu vérifier… et on a vérifié.»