«J’ai une obsession sexuelle,
J’ai une perversion sexuelle,
Quand je sens ta bite dure contre la mienne,
Je saute partout, partout»

Igor Dewe n’y va pas par quatre chemins pour irriter le Kremlin: avec Sexual Obsession, le chanteur russe et gay joue la carte de la provocation contre la loi interdisant la «propagande gay» auprès des mineur.e.s. Lui et ses «sex friends», Hans Henrik, Arthur Gillet et Aymeric Bergada du Cadet, échangent caresses et baisers dans les allées du jardin des Tuileries, à Paris.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Igor Dewe – Sexual Obsession

Via Queerty.