Un tribunal du Bade-Wurtemberg a condamné un homme séropositif à 2500 euros d’amende pour avoir dissimulé son statut sérologique à celui qui fut son partenaire pendant cinq mois. Celui-ci n’a pas été contaminé. Il recevra néanmoins 1000 euros car le juge a estimé qu’il était du devoir du malade d’informer son ami. Pour les associations de prévention du sida, ce jugement criminalise les malades et déresponsabilise leurs éventuel.le.s partenaires en les affranchissant du devoir de se protéger. À lire sur Munich and Co.

Photo Toby Hudson