Monde, Sport | 18.08.2013 - 11 h 15 | 21 COMMENTAIRES
Mondiaux de Moscou: Le baiser de deux athlètes russes
Publié par
Quelles qu'aient été les motivations de ce baiser, l'image restera.

[mise à jour, 14h13] Correction du nom d’une des athlètes (ce n’est pas Tatyana Firova, mais Yulia Gushchina).

[mise à jour, 21h48] Ajout de la vidéo.

Défiance ou tradition? Alors qu’elles venaient de se voir remettre la médaille d’or du relais 4x400m, les athlètes russes Yulia Gushchina et Kseniya Ryzhova se sont embrassées sur le podium.

Les coureuses ne se sont pour l’heure pas exprimées sur ce geste, ce qui n’empêche pas grand nombre de médias à travers le monde de titrer sur le baiser qui «défie» la loi russe qui interdit la «propagande des relations sexuelles non-traditionnelles». Si ce baiser est réellement un acte de protestation homophobe, les deux athlètes ont fait preuve d’un grand courage. S’il s’agit simplement d’un baiser à la russe, ou d’une bise sur la joue qui manque sa destination, l’image illustre l’absurdité de la loi russe, dont les termes sont volontairement vagues.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur VIDEO. Des athlètes russes défient Poutine avec un baiser de la victoire

De son côté, l’Association internationale des Fédérations d’athlétisme (IAAF) a rappelé à l’ordre la Suédoise Emma Green-Tregaro, qui avait affiché, jeudi, son soutien aux LGBT russes. Hier, samedi 17 août, lorsque la Suédoise s’est présentée en finale du saut en hauteur (dont elle a terminé cinquième), ses ongles n’étaient plus arc-en-ciel mais rouges. Parce qu’elle croit en l’amour, a-t-elle déclaré.

«Cela a été plus difficile de ne pas les vernir en arc-en-ciel que cela ne l’avait été de choisir de le faire, a affirmé Emma Green-Tregaro. Je suis surprise de l’ampleur des réactions, mais j’en suis aussi heureuse, parce qu’elles ont été en majorité positives.»

Photo Capture

Print This Post
Avatar de Judith Silberfeld
Publié par
Cofondatrice et rédactrice en chef de Yagg.
Autres articles | Profil | Compte Twitter
 
LES réactions (21)
  • Par Caro 18 août 2013 - 12 H 01
    Avatar de Caro

    Si j’ai bien compris l’amendement interdisant le baiser à la russe, est inclu dans cette loi ?

    Signaler ce commentaire

     
  • Par virginie38 18 août 2013 - 12 H 16
    Avatar de

    j’espère que ce bisous ne leur posera pas de problème.
    Elles sont heureuses et démontre leur joie c’est tout simple. :)

    Signaler ce commentaire

     
    • Par Benji - jétais un maximonstre 18 août 2013 - 14 H 12
      Avatar de

      Oui Virginie, rares sont les athlètes qui gagnent leur vie. Il ne faut pas les laisser seule à faire ce geste qui nous touche.

      Signaler ce commentaire

       
  • Par Think 18 août 2013 - 12 H 38
    Avatar de Think

    Belle photo.

    (Et, également visible sur votre page d’accueil, très pertinente tribune dans La Croix.)

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Pelle Svanslös 18 août 2013 - 13 H 07
    Avatar de Pelle Svanslös

    Je crois que c’est un baiser à la russe (cette belle tradition russe jusqu’au trognon). Et bien profitons de cette tradition russe pur sucre, multiplions les baisers à la russe en nous appuyant sur la force de la tradition russe car dans le reste du monde ces baisers seront interprétés comme gays. Merci qui? Merci les traditions russes! On devrait rebaptiser les kiss-in, « kiss-in de baisers traditionnels à la russe ».

    Signaler ce commentaire

     
  • Par jay1 18 août 2013 - 13 H 34
    Avatar de

    Il faut, il faut, il faut.
    Il faut tout faire d’ici ces J.O. pour revendiquer le droit pour les LGBT à une identique reconnaissance de leur existence que celle touchant les non-LGBT. Poutine garde son peuple cloîtré au point qu’une brave jeune personne déclare tout sourire à la presse internationale qu’il faille respecter la loi russe car elle reflète le fond du coeur du peuple russe ! Mon Dieu ! La championne a même une mignonne voix et une attitude d’ado virginale. Non mais !
    Poutine, t’es un mauvais père. Attends-toi à la fessée !

    Signaler ce commentaire

     
  • Par alsl74 18 août 2013 - 13 H 58
    Avatar de alsl74

    Ben voilà une alternative bienvenue pour les prochains JO eu lieu du peu probable boycott espéré. Que tous les podiums de Sotchi se transforment en bisous-land exaltés, un brin vengeurs. A toute cette hystérie, à cette haine, à cette horreur d’état nous serons joyeux de lui opposer le message d’un autre monde : d’amour, de fraternité, de paix, de tolérance, d’acceptation, etc. Franchement quel être humain n’y sera pas sensible ? Toutes proportions gardées (quoique…, quelles seront les prochaines étapes de cette loi ? On peut frissonner…), rappelons-nous d’un certain point levé lors des JO de Berlin. Une autre époque…

    Signaler ce commentaire

     
  • Par katharos 18 août 2013 - 14 H 06
    Avatar de katharos

    D’autant plus quand on voit la tête des deux autres.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Sokar 18 août 2013 - 14 H 43
    Avatar de Sokar

    La tête de la fille à droite, on à l’impression de lire dans son regard « Vladimir va vous tuer » !

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Pelle Svanslös 18 août 2013 - 15 H 33
    Avatar de Pelle Svanslös

    Si c’est militant c’est encore mieux (sauf qu’elles doivent s’attendre à des représailles car leur geste tombe sous le coup de la loi homophobe russe).

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Chris 18 août 2013 - 16 H 31
    Avatar de Chris

    La photo est magnifique parce qu’elle a ce pouvoir de figer un instant fugace pour lui donner encore plus de puissance et de force dans une période trouble, qui manque cruellement de libertés.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Coati 18 août 2013 - 16 H 34
    Avatar de Coati

    Il n’y a rien de vraiment symbolique ou choquant… D’autant plus quand on voit la vidéo où plusieurs de ces baisers sont échangés, très rapidement, sans militantisme ou provocation. Il faut arrêter de voir des homos ou des pro-homos dès que deux personnes n’ont pas un comportement hétéro-stéréotypé ; vous jouez le jeu des préjugés.

    Signaler ce commentaire

     
    • Par Pelle Svanslös 18 août 2013 - 17 H 47
      Avatar de Pelle Svanslös

      Réveille-toi, meme ces petits signes posent problème. Les ongles peints des Suédoises étaient on ne peut plus discrets, et bien meme ce tout petit signe a été jugé insultant (voir les commentaires homophobes de Yelena Isinbayeva). Alors un baiser lesbien, meme fugace …

      Signaler ce commentaire

       
    • Par Coati 19 août 2013 - 1 H 14
      Avatar de Coati

      Je suis ok avec toi concernant les ongles vernis mais parce qu’il y avait une volonté de faire une démonstration ; de même, le coup du drapeau arc-en-ciel du ministre des sports finlandais est on ne peut plus univoque.
      Mais encore une fois, les russes s’embrassent de cette façon comme toi tu embrasses un ami sur la joue…
      Enfin, en un sens tu as raison, on va pas polémiquer là-dessus : les faits sont là, on a des soutiens à Moscou !!

      Signaler ce commentaire

       
  • Par Roxane 18 août 2013 - 23 H 44
    Avatar de Roxane

    L’IAAF fait du zèle.
    .
    La propagande c’est selon la définition:
    « Action psychologique qui met en œuvre tous les moyens d’information pour propager une doctrine, créer un mouvement d’opinion et susciter une décision. »
    .
    la loi russe interdit la «propagande des relations sexuelles non-traditionnelles»…
    Ok, déjà, il faudrait une définition légale de ce qu’est «des relations sexuelles traditionnelles», pas sûre que cela existe.
    Ensuite, s’opposer à une loi d’interdiction n’est pas de la propagande envers ce qu’elle interdit.
    Aussi, là, l’IAAF entre dans le délit d’opinion et prend ouvertement position plus loin que la loi russe.
    Aussi dire que les compétitions ne sont pas le lieu de prise de positions politiques, il y a alors clairement une sortie de route parce que ce « rappel à l’ordre » est définitivement une prise de position politique elle aussi, et même plus profonde, car elle avalise cette loi russe au niveau international.
    Alors je pose la question et m’attribue toute seule un point Godwin:
    Si la loi locale imposait une étoile jaune aux athlètes juifs, l’IAAF aurait-elle fait un rappel à l’ordre à ceux qui manifestaient leur opposition à cette loi où refusaient de s’y plier?

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Clochette86 19 août 2013 - 3 H 14
    Avatar de Clochette86

    Je comprend pas pourquoi on parle que de ces 2 athlètes. Car sur la vidéo on voit qu’elles s’embrassent toutes les 4 furtivement sur la bouche pour leur victoire. Mais effectivement je pense qu’elles ont fait ça pour soutenir la cause gay et c’est très bien.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Roxane 19 août 2013 - 8 H 08
    Avatar de Roxane

    Je parle bien d’une définition légale, pas une définition « du sens commun », parce que justement le sens commun n’a rien de commun, n’est pas objectif et est sujet à des interprétations différentes.

    C’est comme si tu parlais de « religions traditionnelles russes », ça comprend quoi?
    La religion orthodoxe, l’islam, le judaïsme, le bouddhisme, la religion des Varègues, la rodnoverie, le védisme slave,…?
    Sans définition légale, chacun peut y mettre ce qu’il veut et cela perd tout sens de définir une loi si celle-ci est fondamentalement subjective.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Roxane 19 août 2013 - 8 H 26
    Avatar de Roxane

    J’oubliais…
    Il existe d’ailleurs « des formes d’homosexualité » (en même de transgenrisme) traditionnelles que ce soit dans l’Altaï, en Sibérie, etc… chez les peuples natifs?
    Quid dans ces cas?

    Signaler ce commentaire

     
  • Vous devez être connecté pour poster un commentaire.