La mannequin danoise Josephine Skriver a récemment fait parler d’elle, non pas pour sa plastique, mais pour sa famille. Interviewée par Buzzfeed Fashion début juillet, elle raconte qu’elle a été élevée par un père gay et une maman lesbienne, qu’elle ne s’en est jamais cachée… et que pour rien au monde, elle n’aurait aimé avoir une famille différente de celle qu’elle a eu:

«C’est toujours moi qui ai traîné mes parents à la gay pride parce que j’ai toujours été tellement fière d’eux. On s’appelle entre nous “les enfants arc-en-ciel”. J’ai toujours été tellement fière. Et chaque fois aujourd’hui que je vois des gens prendre la défense des droits des homos, je sens qu’on y arrive enfin. Je crois aussi qu’il faudra encore beaucoup se battre. Mais on se focalise toujours sur les enfants, je crois. Genre “Oh, c’est mal si les homos ont des enfants” ou “Ça va faire qu’il y aura encore plus d’homos”. Premièrement, pour moi, ce ne serait pas si mal, mais deuxièmement, je veux être la voix de ces enfants, parce que ce n’est vraiment pas si terrible. On est sûr d’être aimé.e de ses parents, car ils nous ont vraiment désiré.e.s. Quand les homos ont des enfants, ce n’est pas “Oups!”. C’est incroyable d’en être arrivée là en tant que mannequin, et de vraiment pouvoir me faire entendre.»

À lire sur BuzzFeed Fashion

Photo Capture