La toute première gay pride du Monténégro s’est tenue hier après-midi à Budva. Après plusieurs annulations les années précédentes, cette marche représentait une belle victoire pour les LGBT de ce pays d’Europe du Sud. Mais l’événement ne s’est pas déroulé sans heurts.

Environ deux cents contre-manifestants ont perturbé la marche en chantant «Tuez les gays» et en jetant des bouteilles et des pierres sur les participant.e.s, qui pour certain.e.s ont été blessé.e.s. Protégé par des policiers anti-émeutes, qui étaient eux aussi pris pour cible par les hooligans, le cortège a pu continuer son parcours comme prévu, mais toujours étroitement encadré. Cet incident particulièrement violent a marqué les militant.e.s monténégrins: «Je m’attendais à ce qu’il y ait une opposition, mais cette attaque montre en fait le vrai visage du Monténégro, déplore Zdravko Cimbaljevic, président du Forum LGBT et premier Monténégrin à avoir parlé ouvertement de son homosexualité. Lui-même et d’autres militant.e.s ont reçu des menaces de mort peu avant le jour de la gay pride. Signée par 2000 personnes, une pétition a aussi été remise au maire de cette ville balnéaire très touristique pour lui demander d »interdire la tenue de la gay pride.

Point positif, plusieurs représentant.e.s politiques monténégrins étaient présent.e.s lors de l’événement: Halil Duković, député et représentant du ministre des Droits de la personne et des minorités, Ana Ponoš, membre du parti Positive Monténégro (centre-gauche). Si plusieurs membres du gouvernement ont affirmé que les LGBT méritaient le même respect que l’ensemble des citoyen.ne.s, l’opinion publique est loin d’être gay-friendly: d’après un sondage, 80% des personnes interrogées considèrent que l’homosexualité ne devrait pas s’afficher publiquement. Plus grave encore, les deux-tiers pensent qu’elle est une maladie. Alors que la Croatie, pays limitrophe, vient d’entrer dans l’Union européenne, le Monténégro cherche lui aussi à rejoindre les 28. La pression de l’UE pourrait-elle aider à aller vers une meilleure protection des droits des LGBT?

L’arrivée des militant.e.s LGBT et premiers heurts:

http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=Dh3O_LPDb1I

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Violence on first gay parade in Montenegro

La marche escortée par les policiers anti-émeutes:

http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=–XMFCEY73g

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur LiveLeak com Violence on first gay parade in Montenegro

Photo Capture