Carlos Hernando Rivera et Gonzalo Ruiz sont le premier couple gay marié de Colombie. Tous deux militants, ils se sont unis hier à Bogotá, non pas à la mairie mais au tribunal civil, un mois après avoir fait leur demande. Les deux époux n’ont pas reçu le traditionnel certificat de mariage, mais un document attestant de leur union et leur accordant les mêmes droits et devoirs que n’importe quel couple marié.

PROFITER DU FLOU JURIDIQUE
Il faut dire que l’ouverture du mariage pour les couples homos a donné du fil à retordre aux militant.e.s: l’affaire remonte à 2007, quand la Cour constitutionnelle leur a accordé les mêmes droits sociaux et patrimoniaux que les couples hétérosexuels. A compter de cette date, le Parlement a eu un délai pour se prononcer sur cette question, délai qui s’étendait jusqu’à juin 2013. En avril dernier, le projet de loi a finalement été rejeté. Mais les associations LGBT se sont emparées du flou juridique et ont compté sur l’appréciation des juges ou des notaires. Ainsi, lors de la cérémonie de Carlos Rivera et Gonzalo Ruiz, le mot «mariage» n’a donc pas été prononcé. «Il s’agit d’une interprétation propre à la juge», analyse German Rincon, l’avocat du couple, connu pour son engagement pour les droits des LGBT.

UNE OPPOSITION ENCORE PRÉSENTE
Plusieurs personnes étaient venues manifester leur soutien à l’égalité des droits et ont jeté du riz à leur sortie du tribunal. Quelques opposant.e.s étaient aussi venu.e.s défendre leur vision du mariage. Un groupe s’est même constitué pour faire pression sur la juge Carmen Rodriguez qui a uni les deux hommes, afin que celle-ci revienne sur sa décision.

FAIRE DE L’ÉGALITÉ UNE RÉALITÉ
Pour l’association LGBT Colombia Diversa, il s’agit d’une très grande avancée, mais le combat n’est pas terminé: «C’est une étape historique dans la lutte pour l’égalité et une percée juridique car pour la première fois, vous changez l’état civil d’un partenaire de même sexe. Nous allons travailler pour faire de l’égalité une réalité, à la fois dans la forme et dans le fond. Le débat juridique sur les implications pratiques de ce que signifie être marié doit être confronté à des cas particuliers et c’est la prochaine étape sur laquelle nous allons travailler très énergiquement.»

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Juez casó a pareja gay, pero no le dio título de « matrimonio » – 24 de julio de 2013

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Se celebra la primera boda gay en Colombia

Photo Diversa Colombia