Des trois prévenus qui comparaissaient ce mardi 23 juillet pour répondre aux accusations d’homosexualité, le tribunal de Yaoundé en a condamné deux, dont un mineur. Joseph Onbwa a été reconnu coupable «d’outrage sur mineur suivi de rapports sexuels et d’homosexualité» et condamné à deux ans de prison ferme et à une amende. Dans la mesure où il a été placé en détention provisoire depuis près de deux ans, il devrait bientôt être libéré à condition de payer l’amende. Le mineur a pour sa part été condamné à un an de prison avec sursis. Séraphin Ntsama, lui aussi détenu depuis presque deux ans, a finalement été déclaré non-coupable «au bénéfice du doute».

Leurs avocat.e.s, Mes Alice Nkom et Michel Togue (photo) avaient plaidé pour la relaxe des trois hommes. «J’ai la nette impression que le juge n’a pas tenu compte des éléments, a indiqué Michel Togue à France 24. Parce que tous les éléments que nous avons fournis permettaient d’acquitter purement et simplement. Il s’agit d’un cas tout à fait imaginaire d’homosexualité.» Lire la dépêche AFP sur LePoint.fr.

Photo Capture France 24

Suivez Julien Massillon sur Twitter: JulienMsln