Mettre des homos dans leurs sujets de tous les jours, c’est l’une des premières suggestions faites aux médias généralistes lorsqu’ils cherchent à lutter contre l’invisibilité des homos dans leurs colonnes ou leurs programmes (comme France Télévisions à une époque). Et c’est ce que Libération fait, avec cet article de Dominique Albertini et Kim Hullot-Guiot, intitulé «Une journée dans la France simplifiée».

Pour expliquer les mesures annoncées hier, mercredi 17 juillet, par Jean-Marc Ayrault dans le cadre de son programme de simplification, les journalistes ont imaginé la journée fictive de Sabine, chef d’entreprise, en janvier 2014. Où l’on voit donc Sabine rentrer chez elle à 19h45 et retrouver son épouse, Nelly. Un couple de femmes avec enfants, Noémie et Quentin.

À lire sur Libération.fr.