L’Europride a débuté aujourd’hui à Marseille, avec quelques changements de dernière minute. La cérémonie d’ouverture, qui devait avoir lieu à 15 heures sur l’esplanade du MuCEM a été annulée ce matin, pour être remplacée par une prise de parole associative à 14h, à l’intérieur du musée. Les mariages prévus sur la place n’auront pas lieu. Le concert inaugural de Fatboy Slim qui devait suivre est également déplacé. Il devait finalement avoir lieu au Dock des suds à 19 heures.

UNE PROGRAMMATION VARIÉE
La programmation des jours suivants reste pour le moment inchangée, avec de nombreux évènements pour ce qui constitue la plus importante manifestation LGBT européenne. Chaque soir jusqu’au 20 juillet, date de fin du festival, le club Europride organise une soirée différente, de 22h à 5h du matin. Celle du 13 juillet constitue sans doute un incontournable puisqu’elle propose pas moins de deux têtes d’affiches, et pas des moindres. Birdy Nam Nam et Parov Stelar vont enflammer la piste. L’assurance de danser jusqu’au bout de la nuit.

Plus rétro, Sheila se produira le 18 juillet pour le plus grand plaisir de ses fans de toujours. Celles et ceux encore réveillés en journée pourront assister aux nombreuses conférences prévues à l’Europride Park. Installé à la friche de la Belle de Mai du 11 au 19 juillet, ce village associatif se veut le cœur de la manifestation. Plus de quarante associations et organisations y ont annoncé leur présence. Chaque jour, de 10 à 20 heures, de multiples débats sur autant de problématiques touchant les LGBT devraient satisfaire même les plus exigeants. Tables rondes sur la littérature, les transidentités, la lesbophobie en France et à l’international, il y en a pour tous les goûts. Même du non-mixe avec l’Eurolesbopride ou les soirées «100% Mecs» de Mecanik à l’EuroPride Club. D’autres lieux proposent aussi des conférences ou des soirées à thème.

Le cinéma lesbien est à l’honneur le 15 juillet de 21 heures à minuit au cinéma Les Variétés, à deux pas de Noailles. Deux jours plus tard, les Archives départementales des Bouches-du-Rhône consacrent leur après-midi aux archives LGBT.

Trop fatigué.e.s pour tout ça? La plage de l’Europride est le lieu idéal pour récupérer de la soirée de la veille ou tout bêtement se prélasser au soleil. Plage, piscine et jacuzzi sont aménagés sur la plage du Prado pour se détendre. Il est également possible de se dépenser sur les terrains de sports spécialement installés. Les associations Front Runners et Marseille Foot Volley y organisent des compétitions internationales de foot volley, de beach volley et une course à pied en front de mer. En parallèle, sur réservation, le Pride Boat embarquera les 11 et 18 juillet d’heureux.ses élue.e. pour une promenade maritime entre le Vieux Port et les calanques, au coucher du soleil.

FEU D’ARTIFICE FINAL
Le 20 juillet, pour la dernière journée, ce devrait être l’apothéose. La marche de l’Europride partira à 14 heures du Vieux Port, restauré cette année, pour rejoindre six kilomètres plus loin la plage du Prado. Un concert géant gratuit attendra les 130 000 personnes attendues pour l’occasion. Les Ukrainiens de Kazaky ou le DJ français Arno Cost y termineront en fanfare dix jours de fête et d’engagement.

 

Tout le programme de l’Europride sur le site de l’événement.