L’Eurolesbopride est un événement de la programmation de l’Europride de Marseille, organisé par le Centre Évolutif Lilith (CEL). C’est la toute première fois qu’une manifestation d’une telle importance et entièrement dédiée aux lesbiennes a lieu dans le cadre de l’Europride. «Nous en avons eu l’opportunité grâce à Suzanne Ketchian, présidente de la LGP organisatrice de l’événement, qui a accepté il y a plus d’un an d’inclure notre thématique et qui nous a donné carte blanche, explique Isabelle, membre du Centre Évolutif Lilith. L’Eurolesbopride sera dans la lignée des grands rendez-vous lesbiens féministes que sont le festival Quand les lesbiennes se font du cinéma de Paris ou Le Printemps Lesbien de Toulouse, avec deux particularités: sa dimension euroméditerranéenne et son inclusion dans l’EuroPride.»

UNE PROGRAMMATION MILITANTE ET CULTURELLE
La programmation s’étend sur les dix jours et s’est faite en accord avec les valeurs du CEL: la laïcité, la lutte contre toutes les formes de discriminations, dont le sexisme et la lesbophobie, mais également contre la prostitution. Non mixte, l’Eurolesbopride propose aux participantes des conférences, sur des thématiques aussi bien politiques que culturelles, mais aussi des ballades dans les calanques, des concerts, des projections, ainsi que la fameuse marche de nuit. Dix jours pour se divertir, se rencontrer, mais aussi réfléchir sur la visibilité des lesbiennes dans la société, dans le sport, le monde du travail et dans la communauté LGBT, débattre de la mixité, aborder les problématiques des discriminations. «La programmation correspond à nos envies qui sont diverses et variées. Nous avons la chance d’avoir dix jours, nous pouvons donc proposer beaucoup de choses et il y en aura pour tous les goûts.»

UNE NON-MIXITÉ SUBVERSIVE?
«Nous sommes certainement plus visibles en autonomie qu’en milieu dit “mixte”» affirme Isabelle. Pour les organisatrices, la non-mixité est une composante importante de l’identité de l’événement: «Cela nous rend visibles puisque tout le monde en parle, assure la présidente du CEL. Ce qui parait subversif c’est que nous l’affichons, on entend moins de critiques sur les cercles de pouvoir qui sont de fait essentiellement non mixtes. L’Eurolesbopride est ouverte à toutes, LHBTQI, et elle sera mixte de par notre diversité, nos parcours, nos origines sociales et géographiques. Pour finir, si cet événement est non-mixte, cela ne nous empêche pas de travailler avec les associations mixtes locales tout au long de l’année: IDAHO, Lesbian & Gay Pride, Collectif LGBT PACA, rassemblement pour l’égalité des droits.»

APPEL À DONS ET RECHERCHE DE BÉNÉVOLES
Durant l’Eurolesbopride, les 18 et 19 juillet seront consacrés aux Rencontres des organisations lesbiennes en Euro-Méditerranée, où une douzaine de pays seront représentés. Ces rencontres sont organisées par la Coordination lesbienne en France (CLF) et les Lesbiennes of Color (LOCs). L’objectif est de faire se connaître toutes les organisations en fonction de leurs spécificités, mais aussi de débattre et de monter ensemble des projets: «C’est en organisant notre rencontre annuelle qu’on s’est dit qu’il fallait saisir l’opportunité de l’Eurolesbopride pour réunir des organisations lesbiennes d’Europe mais aussi au-delà», explique Marie-Josèphe Devillers, membre de la CLF. Seront donc présentes des associations allemandes, belges, italiennes mais aussi croates, turques, macédoniennes. «À travers ces deux jours, nous allons aborder plusieurs thématiques, la culture, mais aussi la transmission, les questions liées aux migrantes et aux réfugiées, la montée de l’extrême droite et l’homonationalisme», détaille Marie-Josèphe Devillers.

Pour aider au bon déroulement de ces 10 jours, l’équipe organisatrice a besoin dès aujourd’hui de bénévoles, pour traduire les conférences en anglais ou en français, filmer les événements, accueillir les participantes, veiller à la sécurité des cinq lieux où se passera l’Eurolesbopride. Un appel aux dons a aussi été lancé et les futures participantes peuvent encore apporter leur contribution à l’événement.

Voir la programmation de l’Eurolesbopride.