Le président du Comité consultatif national d’éthique (CCNE), le professeur Jean-Claude Ameisen, a annoncé hier, mardi 2 juillet, que l’institution ne rendrait finalement son avis sur la PMA qu’en 2014 (lire PMA: Le Comité national d’éthique reporte son avis… à 2014). Politiques et représentant.e.s associatifs/ves ont immédiatement rappelé que cet avis n’est de toute façon que consultatif.

Alors, selon vous, le gouvernement doit-il attendre que le CCNE se prononce, ou devrait-il légiférer sans plus de délai? Répondez à la question ci-dessous et expliquez votre choix dans les commentaires.

Le gouvernement doit-il légiférer sur la PMA sans attendre l'avis du CCNE?

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Photo Xavier Héraud