La Cour d’appel du 9e circuit de San Francisco a autorisé dès vendredi 28 juin la reprise des mariages des couples de même sexe en Californie après que la Cour suprême a refusé de se prononcer sur la constitutionnalité de Prop 8. Les soutiens de Prop 8 ont fait appel de la reprise des mariages auprès du juge Anthony Kennedy de la Cour suprême au motif que la Cour d’appel n’aurait pas dû se prononcer aussi rapidement et aurait dû attendre trois semaines de plus. Sans prendre la peine de préciser ses motivations, Anthony Kenny a rejeté leur demande. Une petite (mais savoureuse) nouvelle défaite juridique pour les opposant.e.s à l’égalité des droits. À lire (en anglais) sur le New York Times.