On ne parlait plus beaucoup, ces derniers temps, de Lady Gaga, disparue des écrans après une opération de la hanche. La chanteuse a fait son grand retour vendredi soir, lors de la soirée de lancement de la Pride de New York, deux jours après les décisions de la Cour suprême des États-Unis qui a donné raison aux partisan.e.s de l’égalité des droits. Très émue, la star a chanté a cappella l’hymne des États-Unis (plus pour l’allégorie sur le drapeau que par pur nationalisme), un drapeau arc-en-ciel à la main, après avoir rendu un grand hommage aux personnes LGBT:

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Lady Gaga Singing the National Anthem @ the NYC Pride Rally 2013

Suivez Judith Silberfeld sur Twitter: judeinparis