Yagg TV
France | Gay Pride | Yagg TV | 29.06.2013 - 18 h 26 | 36 COMMENTAIRES
Marche des Fiertés 2013: un défilé sous le signe de l’égalité
Publié par

L’Inter-LGBT et les responsables politiques ont dit leur joie après l’ouverture du mariage mais n’oublient pas les prochains combats, dont la PMA et les droits des trans’.

Pas une goutte de pluie n’est venue troubler la fête ce samedi 29 juin lors de la Marche des fiertés de Paris. Le soleil a même «pointé le bout de son nez», a relevé le porte-parole de l’Inter-LGBT Nicolas Gougain. Une raison de plus de faire la fête après l’ouverture du mariage aux couples de même sexe.

Première Marche depuis le vote du «mariage pour tou.te.s», elle a été l’expression de frustrations, notamment des lesbiennes qui n’ont pas accès à la PMA – le collectif OuiOuiOui a mené une opération spécifique à ce sujet (voir notre vidéo de cette manifestation)–, de familles homoparentales qui doivent se marier pour que la filiation à l’égard de leurs enfants soit reconnue, et de trans’ dont la situation n’a pas connu d’évolution notable depuis l’arrivée de la gauche au pouvoir. Autant de revendications que les responsables politiques présent.e.s à la manifestation disent avoir entendues. À eux/elles de les traduire en textes de lois et aux militant.e.s d’entreprendre un travail de terrain pour aller «au bout de l’égalité».

Suivez Julien Massillon sur Twitter: JulienMsln

 

Print This Post
 
LES réactions (36)
  • Par emma 29 juin 2013 - 19 H 43
    Avatar de emma

    « (…) trans’ dont la situation n’a pas connu d’évolution notable depuis l’arrivée de la gauche au pouvoir »

    Plutôt dont la situation n’a pas connu d’évolution tout court: nous sommes toujours pathologiséEs et sans droits, cela depuis des décennies et nous le serons jusqu’au jour qu’il y aura une loi contre la discrimination de l’identité et que l’état retire la mention de sexe (et de genre) de tout document d’identité.

     
    • Par Carolyne 29 juin 2013 - 20 H 31
      Avatar de Carolyne

      Va falloir aussi demander à faire retirer les prénoms alors, parce qu’à part les Camille ou Dominique, difficile de laisser croire qu’on est une fille quand on s’appelle Robert. Voilà bien le genre de revendications idiotes qui ne font que nous discréditer un peu plus. Pas touche à mon « F » et à mon numéro 2 !

       
  • Par Carolyne 29 juin 2013 - 21 H 25
    Avatar de Carolyne

    Bon courage pour faire changer ces »conventions » alors…m’est avis que c’est loin d’être gagné… Ce n’est pas la peine d’exiger une simplification du changement d’état civil dans ce cas, faut être logique, on ne peut pas vouloir tout et son contraire à la fois.
    Et je maintiens que Gérard ou Robert auront toujours quelques soucis à être reconnus comme des filles, même si ce sont d’odieuses conventions transphobes.
    En attendant, je ne me suis pas faite opérer pour qu’on me prive de mon « F » sur ma CNI et de mon 2 sur ma carte vitale, la reconnaissance officielle passe aussi par là.

     
  • Par Carolyne 29 juin 2013 - 22 H 00
    Avatar de Carolyne

    C’est ça, et à la naissance faudra aussi demander au médecin accoucheur qu’il devine si on sera cisgenre ou pas et qu’il annonce fièrement aux parents « c’est un humain », le fait d’avoir un zizi ou un minou étant par définition transphobe et marquant le début de l’asservissement étatique.
    Pas la peine non plus de vouloir s’habiller « en fille » dans ce cas, ce sont des conventions binaires qui nous sont imposées également.
    C’est sûr qu’avec ce genre « d’arguments » on va finir par nous prendre au sérieux…tiens, c’est comme pour une barbe de 3 mois, on peut tout aussi bien décréter qu’il n’y a rien de plus féminin, fi des normes et des conventions, osons !

     
  • Par jay1 29 juin 2013 - 22 H 39
    Avatar de jay1

    Loin de Paris, j’ai rêvé de marcher aux côtés de tout ce beau monde et j’ai renouvelé mon amour pour la France particulièrement suite au témoignage d’Anne Hidalgo. Ses larmes racontées ont fait jaillir les miennes pour la même magnifique raison. Belle vie éternellement à tout ce que produit l’amour entre les êtres.

     
  • Par Carolyne 29 juin 2013 - 23 H 06
    Avatar de Carolyne

    Mes affirmations doivent être partagées par environ 59.999.999 de personnes en France dans ce cas. Donc exit les transgenres et autres transsexuel(le)s puisqu’il n’y a plus de sexe, plus de genre, plus de norme, plus aucune convention qui vaille. C’est une façon comme une autre de résoudre le problème mais je préfère tout de même continuer à « subir » les dogmes liés à mon identité sexuée, même si c’est difficile à vivre et qu’on me force à m’appeler « madame » (en fait je voulais être un fox à poils durs).

     
  • Par theban 30 juin 2013 - 2 H 25
    Avatar de theban

    J’avoue que mon savoir en matière de Transsexualité ou Transgenre etc est relativement limité et qu’un peu de  » < >. J’ai commencé par la page wiki : http://fr.wikipedia.org/wiki/Genre_(sciences_sociales) avec des focus sur les paragraphes : ‘Relations entre sexe et genre’ et ‘Critique des études et du concept de genre’ ou une petite lecture en diagonale du wiki de ‘Thomas Hammarberg’…
    Si je peux tout à fait imaginer les discriminations que peuvent subir des transgenres – transsexuels, j’avoue avoir besoin d’un peu d’aide pour appréhender leurs revendications, en particulier autour du genre.
    Alors, je pense qu’il est important de comprendre ce qui caractérise ces 2 termes. J’ai trouvé ça : http://fr.answers.yahoo.com/question/index?qid=20080305060616AAJKc8n.
    Si je comprends bien ce qui est écrit par un/e Trans’, ce qui différencie le Transgenre du Transsexuel, c’est essentiellement la (non)-volonté de se faire opérer. La transsexualité qualifierait donc plus l’aspect biologique et le transgenre qualifierait plus l’aspect psychologique. A noter, il est écrit que les Transgenres ne veulent pas se faire opérer et je comprends donc qu’un Transgenre a un aspect féminin/masculin et des organes génitaux masculins/féminins et aspire à un statut spécifique, ni homme, ni femme, alors qu’un transexuel aspire à changer du statut femme à homme ou homme à femme. Et ce souhait de statut spécifique, que certains…

     
  • Par theban 30 juin 2013 - 2 H 26
    Avatar de theban

    … que certains conservateurs présentent comme une revendication basée sur une théorie. C’est ça, en gros ?
    Dès lors, je peux comprendre certaines problématiques en particulier sur le plan juridique car à ce genre seuls 2 statuts sont reconnus.
    Désolé si je suis à côté de la plaque ou si j’ai été offensant, je voulais juste essayer de comprendre.
    N’hésitez pas à m’éclairer si je me suis trompé. Et au passage, je pense qu’il y a un vrai besoin de pédagogie sur le sujet car si moi en tant que gay, je suis pas super confortable, alors j’imagine que des personnes susceptibles d’être moins connectées à des Trans’ peuvent être larguées.

     
  • Par theban 30 juin 2013 - 2 H 29
    Avatar de theban

    * qu’un peu de « Transsexualité ou Transgenre » pour les nuls » ne ferait pas de mal.

     
  • Par Carolyne 30 juin 2013 - 4 H 55
    Avatar de Carolyne

    Ca tombe bien, c’est l’objet du dernier article de mon blog, dans lequel je parle des travaux du docteur Harry Benjamin (Also sprach Winnie l’ourson)…
    En revanche, le côté « seul contre tous » me hérisse le poil (que j’ai rare) surtout quand certains prétendent parler au nom des trans en revendiquant des choses qui vont à l’encontre de leurs intérêts, et n’ayant pas peur de réaliser des grands écarts improbables pour cela. On réclame une dépathologisation totale pour les trans ? Pas de problème, celles et ceux qui ont besoin de l’opération et n’ont pas l’argent pour le faire n’auront qu’à se prostituer, la sécu ne devant plus prendre ça en charge (si on n’est pas malade c’est logique)…belle avancée. On veut faire supprimer la mention du sexe sur les papiers en pensant bêtement que si on s’appelle Robert ou Nathalie les gens n’y verront plus aucune différence ? Ah oui mais c’est que les gens sont transphobes, ma pauvre dame, pardon, mon pauvre monsieur, oups désolée, mon pauvre…mon pauvre quoi du coup ? Et on demande dans le même temps la simplification du changement d’état civil ? Mais pour quoi faire ? Puisque sexe, genre, prénom, ne sont en fait que d’horribles projections sexistes qui nous renvoient à un odieux système binaire étatique…tout ça est très cohérent en effet.

     
  • Par Carolyne 30 juin 2013 - 5 H 14
    Avatar de Carolyne

    Personnellement je préconiserais assez l’apparition du « T » (par exemple) sur les papiers d’identité (plutôt que de virer le « M » et le « F »), ce qui aurait pour effet de donner une vraie reconnaissance sociale aux personnes trans mais, curieusement, la plupart de celles-ci préfèrent finalement être reconnues comme hommes ou femmes, qu’elles soient opérées ou pas peu importe…encore des victimes du joug sociétal et étatique sans doute. Et pourtant je n’ai pas peur de dire souvent que je suis une femme issue de la transsexualité car je n’ai aucun problème avec ça…comme quoi hein.

     
  • Par emma 30 juin 2013 - 9 H 09
    Avatar de emma

    @ Carolyne56

    « Personnellement je préconiserais assez l’apparition du « T » (par exemple) sur les papiers d’identité (plutôt que de virer le « M » et le « F »), ce qui aurait pour effet de donner une vraie reconnaissance sociale aux personnes trans  »

    L’ajour d’un troisième (quatrième, cinquième ou dixième…) case n’aurait que l’effet d’être plus divisive et discriminatoire, tout comme un triangle rose. Un tel approche discrimine l’identité de genre par défaut.

    Il suffit de reconnaître que le sexe et le genre sont d’ordre privé plutôt que public pour cesser la discrimination étatique.

    « Et pourtant je n’ai pas peur de dire souvent que je suis une femme issue de la transsexualité »

    Tout comme sans doute il y a des personnes qui sont allées voir des médecins par rapport à leur orientation sexuelle pour ensuite de proclamer ex-gay…

     
  • Par emma 30 juin 2013 - 9 H 26
    Avatar de emma

    On réclame une dépathologisation totale pour les trans ? Pas de problème, celles et ceux qui ont besoin de l’opération et n’ont pas l’argent pour le faire n’auront qu’à se prostituer, la sécu ne devant plus prendre ça en charge (si on n’est pas malade c’est logique)…belle avancée.

    Seule la depathologisation de nos identités permettra de reconnaître que la cause du besoin d’aide médicale est la conséquence de la violence de la ségrégation des genres. La depathologisation de nos identités n’implique nullement de cesser l’accès à l’aide médicale, mais de reconnaître les causes de ce besoin (parce qu’il s’agit d’un réel besoin, pas un choix libre) sont les violences sociales conséquentes à l’assimilation du sexe au genre .

     
  • Par Gaystronome 30 juin 2013 - 9 H 49
    Avatar de Gaystronome

    Très bel(le) Gay pride avec une mention spécial(e) pour les gouines et les trans particulièrement remonté(e)s et combatifves…
    …les sexes n’ayant plus d’anges je me mets à la nouvel(le) orthographe.
    Quand à l’identité social(e) des sexes c’est juste un minima conventionnel(le) qui n’a pas vocation à identifier totalement l’ » individu » non ?
    Je suis plus que mon identité social(e) non ?
    Les « deux esprits » s’il faut les mettre sous un « T » cela ne me pose aucun problème, où comme mettre un « 3″ devant le numéro de sécu, d’une manière générale la liberté que l’on donne en plus à un(e) autre que moi ne me dérange pas, au contraire.
    Les amérindiens l’avaient déjà mis en place il y a belle lurette.
    On peut aussi envisager de ne mettre ni 1, ni 2 ce qui parait jouable aussi, du moins tout pendant que les extra-terrestres n’ont pas débarqué(e)s.
    En même temps s’il faut mettre un « 4″ à ceux qui aiment le roquefort sur une tartine les soirs de pleine lune çà va devenir compliqué.
    Donc : convention social(e)+bon sens+envie de vivre ensemble et çà devrait le faire.

    Depuis le temps que je dis que les LGBT défrichent l’Humanité !

     
  • Par erinlalouve 30 juin 2013 - 11 H 00
    Avatar de erinlalouve

    personnellement je suis pour le changement facilité de l’état civil: mon passage devant le JAF pour le changement de mon prénom à été infernal à vivre et particulièrement désagréable, mon avocate et l’adjointe du procureur qui joue au ping-pong avec quelque chose qui touche à l’intime. Donc si je pouvais ne pas avoir à revivre ça pour le changement de la mention de mon sexe, mon équilibre psychologique (j’ai obtenu mon changement de prénom dès le début de mon hormonothérapie, comme quoi l’argument du prénom qui doit disparaitre sur la CNI ne tiens pas…). Idem pour l’accès aux soins, simplifiés, et plus sur seul jugement d’un psy qui ne sait pas trop ce qui se passe façon « c’est quoi ce patient qui affirme savoir ce qu’il a et demande juste vérification ». Une psy s’est bien gavé sur mon dos pendant 2 ans avant de mettre fin aux séance sous prétexte qu’elle était dépassée…

     
  • Par Carolyne 30 juin 2013 - 18 H 37
    Avatar de Carolyne

    Si pour vous la cause du besoin d’aide médicale (THS, opérations…) est dictée par les autres ou par la conséquence de la ségrégation des genres, surtout ne venez pas faire de mammoplastie ou de FFS et affirmez-vous en filles avec une barbe de 15 jours et on en reparlera…
    Je vois que nous ne parlons pas du même sujet mais je doute fort que les transsexuelles et transgenres vous suivent sur cette voie, elles qui sont les premières à reprendre à leur compte ces vilains codes sociétaux et ces normes que vous semblez vouloir rejeter.
    Quant à moi, si je sais parfaitement où je vais, je n’oublie pas non plus d’où je viens, sinon tout mon parcours n’aurait eu aucun sens, car j’aurais été cisgenre (terme à supprimer également car trop normé, ainsi que son contraire, par voie de conséquence)

     
  • Par jay1 30 juin 2013 - 19 H 36
    Avatar de jay1

    Si ça peut intéresser l’ambassade de Gde Bretagne a fait une déclaration très sympa et a hissé notre drapeau samedi 29/6 : http://www.gaystarnews.com/article/half-millionpeople-march-paris-gay-pride-parade290613.

     
  • Par theban 30 juin 2013 - 21 H 13
    Avatar de theban

    Pathétique ! : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=DJNq1gWbj6g

    Le Tour de France Pour Tous – Teaser

     
    • Par virginie38 30 juin 2013 - 21 H 18
      Avatar de

      @theban: deux MPT ses sont fait arrêter pour tag politique sur le tous!! ils cherchent la merde, ils la trouve et après ils pleurent…

       
  • Par Carolyne 30 juin 2013 - 22 H 09
    Avatar de Carolyne

    A Phoebus : Tu parles de logique mais manifestement tu ne sais pas de quoi tu parles.
    Quant à mon blog, au cas où ça t’aurait échappé, je n’ai pas la prétention de me poser en donneuse de leçon, c’est juste mon histoire, mais si on le lit en diagonale et sans prendre la mesure du second degré, il est clair qu’on passe à côté de choses essentielles pour se faire une opinion valable : je n’ai rien à vendre et rien à prouver. C’est juste l’histoire d’une flic trans et lesbienne qui a pratiquement achevé son parcours…tant pis si elle ne rentre pas dans tes critères, tes normes et tes principes, mais tu apprendras (peut-être) un jour qu’il y a autant de transidentités que de trans. Bye…

     
  • Par emma 30 juin 2013 - 22 H 27
    Avatar de emma

    @Caroline56

    Nous parlons du même sujet mais avec des mots qui n’ont pas le même sens.
    L’emploi de la terminologie dérivée des erreurs des psychiatres du 20e siècle, ainsi de la sous-catégorisation discriminantes est implicite à un approche essentialiste qui – par défaut – ignore le genre et l’importance du droit associé.

    @Phoebus

    La logique ne rattrape pas ceux dont la position est la certitude absolue basée sur une contradiction, puisqu’une telle position exclue la possibilité d’évolution…

     
  • Par emma 30 juin 2013 - 22 H 48
    Avatar de emma

    @Phoebus

    La logique qui exclue la possibilité d’évolution est la seule qui apparaît à ceux dont les certitudes absolus d’avenir sont implicites à la contradiction…

     
  • Par Tarada Bordot 30 juin 2013 - 22 H 51
    Avatar de Tarada Bordot

    Serait-il-elle un TRANS , le prochain-e porte parole de l’Inter LGBT ?

     
  • Par Tarada Bordot 30 juin 2013 - 22 H 54
    Avatar de Tarada Bordot

    … et ça n’arrêtes pas que là … et de AIDES ? ACT UP ? CENTRE LGTB ? ALLEZ un peu du « mao na massa » (au boulot ! )

     
  • Par Kay 30 juin 2013 - 22 H 55
    Avatar de

    Carolyne56 ne fait que donner son point de vue et témoigner au travers de son journal de SON parcours. On ne juge pas quelqu’un en piochant quelques extraits de sa vie, soit dit en passant.
    Et franchement, emma et Phoebus, je n’en peux plus de lire toujours votre même discours un peu partout, brandi comme un slogan, récité toujours sur le même ton. Celui du mépris.
    Bye également.

     
  • Par emma 30 juin 2013 - 23 H 00
    Avatar de emma

    « L’évolution se fout des possibilités, elle évolue quoi qu’il advienne »

    Bien sur, néanmoins le fait d’affirmer parfaitement connaitre l’avenir est implicite d’une position essentialiste qui -par défaut – exclue la possibilité d’évolution individuelle ;)

    (Bien sur, l’ évolution d’une telle position reste toujours une possibilité, même si celui qui tient une position rigide qui exclue cette possibilité n’en est pas conscient)

     
  • Par emma 30 juin 2013 - 23 H 10
    Avatar de emma

    @Phoebus Il y avait une affirmation de savoir parfaitement où on va.
    La logique est individuelle. Il n’y a pas de logique universelle en dehors de l’ensemble des logiques individuelles mais une telle logique n’apparaît pas à tout le monde….

     
  • Par Chris aujourd'hui - 17 H 20
    Avatar de Chris

    @Phoebus… moi je m’incline devant tant de perspicacité :P

    La logique est universelle, dit comme ça, c’est un peu comme la relativité d’Einstein mise à toutes les sauces, ça veut tout dire et rien dire à la fois.

    La logique, une nouvelle religion ?
    A l’instar des religions diverses, il y a diverses façons de penser, donc de multiples logiques qui fondent le coeur même de notre humanité.
    Si la Terre tourne, ce n’est pas de la logique mais un phénomène physique universel.
    En revanche ce qui apparaît logique, ce sont les conséquences de la gravitation et de sa rotation autour du soleil, qui lui ne tourne pas… logique ?
    LA vérité comme LA logique n’existent pas même si au travers de nos différences et des lois amendées, qu’elles soient physiques ou non, nous pouvons y entrapercevoir des bribes d’une vérité commune, celle de la complexité de l’homme et des paradoxes qui en découlent, liés à l’absurdité de l’existence… logique.
    La vie est un mystère (et le restera ?), tenter de le régir par une quelconque logique, revient à croire en Dieu, ce qui est une légitime manière d’appréhender le monde si et seulement si cette croyance tolère les autres formes de logiques.
    Les fous ont dans leurs raisonnements une logique imparable, or cette logique n’explique en rien leurs folies mais témoigne d’une expression simple et foudroyante de celles-ci.
    L’explication de leurs démences seront des hypothèses.
    Néanmoins, la logique considérée comme outil commun du…

     
  • Par Chris aujourd'hui - 17 H 21
    Avatar de Chris

    Néanmoins, la logique considérée comme outil commun du raisonnement pour penser le monde différemment certainement.

    Ils serait donc sage, selon moi, de ne pas confondre la méthode, c’est-à-dire la logique avec l’idée comme il serait sage de distinguer le besoin de savoir qui nous sommes et quelles sont nos origines, de celui de savoir ce que nous devons être, afin de garantir la liberté de nos individualités.

     
  • Par lorantaxus 02 juil 2013 - 7 H 59
    Avatar de lorantaxus

    Désolé de toute cette belle unanimité mais disons un peu plus la verité! l’homophobie existe, la loi sur le mariage gay et l’adoption aussi ok et son application? déja certains maires refusent de se conformer à cette nouvelle legislation et résistent! pour l’adoption ( a part de l’enfant de son conjoint apres mariage obligatoire!) des pays étrangers interdisent que leurs enfants soient élever par des parents homosexuels! enfin quand on voit à quoi ressemble une partie du milieu gay: phallocratie forcenée, mecs jeunes et moins jeunes abreuvés de film et d’images de cul qui pensent que la vraie vie c’est baiser à tire larigot, en insultant ceux qui ne leur plaisent pas( je cite: « casses toi sale thon ») une obsession maladive de l’apparence physique etc…… etc…. ou est la rupture promise avec un monde sans rapports de force tant vanter par certains militants démagos? Enfin « l’hétérophobie » de certains pour lutter contre l’homophobie des autres c’est comme le racisme anti-blanc ça ne mènera qu’à la catastrophe à laquelle on assiste déjà: l’acharnement haineux des antis- mariage pour tous qui continuent d’hurler leur haine comme ils l’on fait dimanche !

     
  • Par Chris 03 juil 2013 - 0 H 15
    Avatar de Chris

    @Phoebus, Han d’accord ça fait beaucoup de private joke dis donc, parce que j’avais peur que tu utilisasses la physique pour appliquer ta logique à tout le monde, ce qui est une forme commune de malhonnêteté intellectuelle, la généralité.
    Désolé mais l’homme n’est pas un phénomène physique à l’instar de la gravitation par exemple, qui s’applique à tous les corps, il y a des différences ne te déplaise.
    De plus, la logique en soi ne veut rien dire, elle n’est pas au dessus de la physique ou en dessous, elle fait partie du raisonnement et n’explique rien, si ce n’est ce qui apparaît cohérent, qu’elle a démontré comme tel, c’est tout.
    La logique n’est pas de l’évidence quand l’évidence peut paraître logique.
    Donc ce qui est vrai et évident pour toi, n’est pas de la logique et n’est pas nécessairement vrai pour autrui. Sauf évidemment si tu en fais ici la démonstration scientifique mais je doute que tu sois Copernic, qui lui ne mélangeait pas sa vie personnelle et la physique pour expliquer ou subodorer les comportements de l’être humain.
    Toutefois, il existe les sciences humaines mais je doute fort qu’elles donnent là aussi des explications dont les certitudes soient gravées dans le marbre puisque la difficulté majeure est bien de définir une méthode, une logique scientifique pour tendre vers une objectivité relative à l’espèce humaine… moult théories existent, n’est-ce pas logique ?
    Enfin, affirmer que c’est logique sans en faire la démonstration,…

     
  • Par Chris 03 juil 2013 - 0 H 16
    Avatar de Chris

    Enfin, affirmer que c’est logique sans en faire la démonstration, c’est assez gonflé et facile quand en vain il s’agit de faire croire que tu as raison.
    Alors le plus simple, le plus logique ou le plus convaincant, serait de nous expliquer le FOND de ta logique car, j’ai vraiment hâte de comprendre, à moins que tu aies toi aussi des circonstances atténuantes.

    Un point commun quand même, je suis d’accord avec @emma… qui je te corrige ne dit pas : « cette logique n’apparaît pas à tout le monde » mais « La logique est individuelle. Il n’y a pas de logique universelle en dehors de l’ensemble des logiques individuelles mais une telle logique n’apparaît pas à tout le monde… », ce qui tu en conviendras est très différent de mots sortis d’une phrase pour en changer le sens, quand celle-ci dément tes propos, amusant non ?

     
  • Par Chris 03 juil 2013 - 0 H 49
    Avatar de Chris

    Et la pluie ça mouille… tu ne m’as pas répondu mais je vais faire semblant de croire que tu m’as répondu parce que moi aussi je t’aime bien logique. :P

     
  • Par Chris 03 juil 2013 - 2 H 31
    Avatar de Chris

    Très jolie chanson mais un peu tristoune. :(
    Donc le sophisme ce n’est pas de dire que la logique est universelle (encore faut-il la définir) mais parce qu’elle est universelle la tienne l’est forcément, or c’est faux. ;)
    La bêtise aussi est universelle… mais laquelle ? :D

     
  • Par Coralie 27 sept 2013 - 10 H 29
    Avatar de Coralie

    @gaystronome: je n’aime pas trop le mot  » gouine » que vous avez mis dans votre commentaire! Je trouve ça un peu insultant mais bien sûr c’est que mon avis!

    Pour revenir sur le sujet, on continueras à se battre pour obtenir nos droits comme tous citoyens que nous sommes!

     
    • Par Gaystronome 27 sept 2013 - 15 H 13
      Avatar de Gaystronome

      @coco84 bonjour Coralie je comprends et accepte ton observation, le terme ne fait habituellement pas partie de mon vocabulaire, mais je faisais référence à la Gay pride où les lesbiennes elles mêmes utilisent et revendiquent même le terme.
      Désolé si je t’ai blessé.
      http://vimeo.com/61899116

       
  • Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

    public