Jean-Michel Martin et Guy Martineau-Espel ont porté plainte ce mercredi 26 juin auprès du procureur de la République de Bayonne à l’encontre du maire d’Arcangues pour discrimination, rapporte l’AFP. Jean-Michel Colo refuse de marier des couples de même sexe et a notifié lundi sa décision au sous-préfet. L’avocate du couple, Me Isabelle Duguet, a rappelé qu’il encourt jusqu’à 5 ans de prison et 75000 euros d’amende. Selon Sud Ouest, une procédure disciplinaire pourrait être prise à son encontre par les autorités administratives.

Le couple d’hommes a également saisi le tribunal de grande instance de Bayonne en référé pour qu’il oblige le maire et ses adjoint.e.s à procéder à la célébration du mariage. Deux conseillères municipales se disent prêtes à prononcer l’union du couple, mais Jean-Michel Colo n’en a fait aucun cas: «Il ne nous a même pas consultées, ni répondu malgré nos tentatives de dialogue, a indiqué à l’AFP Arbella d’Arcangues, qui appartient à la majorité municipale. Les seules nouvelles nous parviennent par la presse où nous sommes taxées de traîtres. Nous restons à notre connaissance les seules favorables au mariage pour tous compte tenu de la solidarité des adjoints au maire et du silence des autres conseillers.» Le conseil municipal se réunira jeudi. Jean-Michel Colo a d’ores et déjà annoncé qu’il «ne cèdera pas».

Photo BFM

Suivez Julien Massillon sur Twitter: JulienMsln