Yagg TV
Ciné | Société | Yagg TV | 23.06.2013 - 11 h 42 | 22 COMMENTAIRES
Bambi sous l’oeil curieux et attendri de Sébastien Lifshitz
Publié par

Après « Les Invisibles », le réalisateur a recueilli le témoignage de Bambi, une des toutes premières femmes trans’ médiatisées. Un portrait fascinant.

Sorti en salles le 19 juin et en DVD le 25 juin, le documentaire Bambi, consacrée à l’une des toutes premières figures du milieu trans’, est dans la lignée des Invisibles, le précédent film de Sébastien Lifshitz (César du meilleur documentaire 2012). La grande force de ce portrait, c’est d’abord Bambi elle-même, merveilleuse conteuse de sa vie. D’Alger à Paris, de Cherbourg à la banlieue parisienne, son parcours est tout sauf linéaire. Mais elle a toujours poursuivi un seul but: la liberté. Celle d’être elle-même, de se libérer de cette identité qui n’est pas la sienne, de s’arracher à un destin tout tracé. Comme beaucoup d’autres femmes trans’ dans les années 50 et 60, elle a du faire face à une société hostile. C’est parce qu’elle a été visible et a refusé de se cacher qu’aujourd’hui, la communauté LGBT sait lui reconnaître un rôle de pionnière.

Sébastien Lifshitz s’est appuyé sur des heures et des heures de rushes en super 8, tournées par Bambi elle-même. Les images des loges du Carousel où Bambi se produisait, nous plonge dans un Paris fascinant. L’émotion de Bambi est palpable lorsqu’elle retourne sur les lieux de son enfance en Algérie. Une scène est particulièrement saisissante, celle où elle décrit l’appartement et la chambre de sa jeunesse, dans ce qui ressemble aujourd’hui à un garage. Dommage cependant que la carrière d’enseignante de Bambi soit évoquée trop rapidement. Mais Bambi qui a reçu le Teddy Award en février à Berlin est un film indispensable à la découverte d’une personnalité hors du commun.

Bambi et Sébastien Lifshitz ont accordé une interview à Yagg.


Si vous ne pouvez pas voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur Interview de Bambi et de Sébastien Lifshitz par Yagg by yaggvideo

 

Print This Post
 
LES réactions (22)
  • Par emma 24 juin 2013 - 9 H 00
    Avatar de emma

    @ Yagg  » une des toutes premières femmes trans’.  »

    Mais c’est quoi ce titre pathologisant et racoleur de Yagg? Certes, Bambi est une des premières personnes transidentitaires médiatisées de notre époque, mais Yagg, n’oubliez pas que la transidentité existe depuis l’idée que l’homme et la femme correspondrait à des entités socialement définissables, autrement dit depuis le début de la ségrégation des genres avec ses fondations dans la domination par le patriarcat

    J’espère que ce titre dangereux et trompeur n’est pas conséquent au rapprochement de Yagg et Têteu…

     
  • Par Damia 24 juin 2013 - 10 H 14
    Avatar de Damia

    Absolument d’accord @emma Cela sous-tends l’idée que la transidentité est quelque chose de récent, et qu’avant, rien de tout ceci.
    C’est malheureux. J’espère que le titre sera corrigé.

     
  • Par veluma 24 juin 2013 - 11 H 41
    Avatar de veluma

    @emma tiens on fait déjà porter des trucs a Tétu!!! sympa!

     
  • Par Delphine 24 juin 2013 - 13 H 47
    Avatar de Delphine

    @veluma:
    Je vais répondre à la place d’Emma que j’approuve entièrement dans ses propos :
    disons que Yagg nous avait habitué à plus de retenu et, surtout, de réflexion sur ce qui touche à l’identité de genre, ce qui n’était (n’est ?) pas le cas de Têtu.
    Nous espérons que Yagg saura reprendre ce sous titre normalisateur pathologisant qui éloigne la question T du respect des droits humains et conforte l’idée d’une « théorie du genre » propice à une « destruction de la société »…
    Ce sous titre ne confortant que l’apartheid du genre responsable des étiquettes T mais aussi de tant d’autres discriminations et cela depuis des millénaires.

     
    • Par Damia 24 juin 2013 - 14 H 01
      Avatar de Damia

      Exact.

      Que diriez-vous si il y aurait l’interview « d’un des tout premiers gay » ou « d’une des toutes premières lesbiennes » ? Il y aurait eut une volée de bois de toutes part. Et qu’on ne me dise pas le contraire.

      Mais là c’est une trans’, donc bon…

       
  • Par Christophe Martet 24 juin 2013 - 13 H 59
    Avatar de Christophe Martet

    Je suis l’auteur de ce texte et je le revendique. Oui Bambi a été une des premières femmes trans’ dans la mesure où elle était visible. Comme d’ailleurs l’a fait remarquer @emma Et donc j’utilise cette expression dans un sens politique. Merci de m’apprendre que la transidentité a existé de tous temps :)

     
  • Par Damia 24 juin 2013 - 14 H 11
    Avatar de Damia

    A ce moment là @christophe , merci de le préciser dans vote titre ! Car là non, ça ne peut pas passer. « […]une des toutes premières femmes trans’ [médiatisées].» C’est juste un mot à rajouter et ça évitera les confusions ;).

     
  • Par Spyro 24 juin 2013 - 14 H 24
    Avatar de Spyro

    Moi je rejoins @christophe et son avis. Car le terme trans’ (et toute la notion qui en découle) est récent dans l’histoire de l’humanité, par opposition à ce que dit Emma sur « ils ont toujours existé depuis la séparation des genres etc. »
    De plus @damia103, « le premier homo » c’est exactement la même chose : l’homosexualité est un concept également moderne. On ne peut pas vraiment dire, pour être juste, que les homos ont toujours existé comme durant l’Antiquité chez les Grecs car il s’agit d’une autre culture, d’une autre façon de voir les choses et de les qualifier :).

     
  • Par Christophe Martet 24 juin 2013 - 14 H 27
    Avatar de Christophe Martet

    @Damia J’ai ajouté médiatisées pour plus de clarté. Mais au fait, personne ne s’intéresse à ce que dit Bambi ou Sébastien dans la vidéo? :)

     
  • Par Damia 24 juin 2013 - 14 H 32
    Avatar de Damia

    Merci @christophe :)

    Oui, j’ai vu la vidéo. Ça donne envie d’en voir plus. Et puis mon dieu quoi, qu’est-ce qu’elle était magnifique Bambi *_* Vraiment dingue, et superbe :). Et cela montre aussi une chose : on peut être trans et bien vieillir :).

     
  • Par Christophe Martet 24 juin 2013 - 15 H 18
    Avatar de Christophe Martet

    @Damia103 Entièrement d’accord!

     
  • Par LN 24 juin 2013 - 16 H 20
    Avatar de LN

    C’est dingue comme les gens aiment s’emmerder avec des détails.
    Le documentaire est bien ou pas bien, intéressant ou chiant ?
    Non, on préfère faire les mariolles et ergoter sur un mot dans un titre !

     
  • Par emma 24 juin 2013 - 18 H 36
    Avatar de emma

    @LN Les raccourcis médiatiques autours du genre qui renforcent les stéréotypes contribuent à la négation, la pathlogisation, et la destruction des vies. Cela n’est pas « un détail ».

    Sinon, merci @Christophe pour l’entretien si sympathique avec Bambi. Elle est une des pionnières de son époque et en effet elle a très bien vieilli. :)
    Quand est ce que Yagg effectuera des entretiens similaires avec les personnes pionnières de la fin de l’apartheid des genres et la depathlogisation de la transidentité plutôt qu’ avec une pionnière il y a un demi siècle?

     
  • Par Delphine 24 juin 2013 - 23 H 43
    Avatar de Delphine

    @emma :
    ;-)
    :-)

     
  • Par oniisan 25 juin 2013 - 18 H 45
    Avatar de oniisan

    Bonjour,

    j’ai eu l’occasion d’aller voir ce film au cinéma récemment, lors d’une des soirées thématiques de la semaine des visibilités LGBTI. Il y avait 2 projo de films de S.Lifshitz.

    Les invisibles, et Bambi sont vraiment très intéressants et émouvants et à recommander.

     
  • Par oniisan 25 juin 2013 - 18 H 46
    Avatar de oniisan

    Je ne trouve pas que le titre soit pathologisant, je suis désolé.
    Cela dit, je suis bien d’accord que le fait que têtu est franchement à la masse et ne véhicule pas une bonne image des LGBTI.

     
  • Par oniisan 25 juin 2013 - 18 H 48
    Avatar de oniisan

    Damia : Je ne comprends toujours pas le problème, je ne vois pas en quoi c’est choquant de dire « c’est la toute première trans’ », « c’est le tout-e premier-e homo’ »… Désolé.

     
  • Par oniisan 25 juin 2013 - 18 H 51
    Avatar de oniisan

    Et bien, écoutez, c’est quand même clair et ça apparaît : l’une des premières femmes trans’ médiatisées donc, y’a rien de polémique là-dedans. Il n’a pas dit que c’était la première femme trans de l’univers, de tous les temps etc, il a bien dit que c’était par rapport à la médiatisation, à la visibilité, au fait d’être « sorti-e du placard », au fait d’être « out », ni de revendiquer, ni de cacher son identité. Inutile de lui sauter à la gorge pour si peu, d’autant plus que j’ai plutôt l’impression que vous cherchez la petite bête et que vous avez réagi avec hypersensibilité. C’est mon point-de-vue et je ne dis pas ça pour vexer qui que ce soit.

     
  • Par oniisan 25 juin 2013 - 18 H 56
    Avatar de oniisan

    Chère Emma, sans vouloir t’attaquer, j’espère que tu as fait usage de ta férocité et de ton hypersensibité pour te révolter contre qqc qui est vraiment transphobe et qui est vraiment révoltant et qui est vraiment abject : l’émission de télévision d’hier soir touche pas à mon poste sur D8, qui a consacré qqs minutes d’humiliation publique en règle au je cite « sexe artificiel ».

     
  • Par emma 26 juin 2013 - 12 H 11
    Avatar de emma

    @ Phoebus ;)

    @oniisan: Je ne vois pas en quoi le fait de respecter l’intégrité corporel d’une personne serait féroce ou hypersensible, Si tu t’impliques dans la lutte contre l’apartheid étatique des genres, tu sauras (comme le savent certaines des personnes qui répondent dans ce fil) qui agit… :)

     
  • Par lorantaxus 02 juil 2013 - 8 H 48
    Avatar de lorantaxus

    ce que je remarque c’est que c’est bien beau de vouloir remettre en cause la construction des genres mais je regrette mais malgré toute la sympathie que dégage le personnage de Bambi je remarque que cette personne dans la construction de sa féminité a repris les codes de la séduction féminine prééxisants ce qui veut dire que les gens qui  » s’inventent totalement » n’existent pas! Personne ne remet tout en question et c’est bien la la limite des discours militants tenus par certains( pas par Bambi) en effet nous sommes tous influençés en tant qu’homme et femme par la culture inhérente à nos sexes respectifs y compris les trans!

     
  • Par nileju 02 juil 2013 - 12 H 07
    Avatar de

    @ln je suis bien d’accord avec toi, surtout qu’on s’en contre-fiche ce n’est pas parce que les LGBT existent depuis la fin des temps qu’on devraient leur/nous donné plus de crédit que si nous existions depuis seulement hier.

     
  • Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

    public