Le tribunal correctionnel d’Auxerre a condamné hier jeudi 20 juin un élu du Front national à deux ans d’inégibilité, six mois de prison avec sursis et 2000 euros d’amende. Richard Jacob avait perturbé un rassemblement de militant-e-s pro-égalité des droits devant la mairie d’Auxerre en criant: «Les pédés au bûcher!» et en blessant quelques manifestant-e-s.

Selon lui, ce jugement vise à l’empêcher de se présenter aux élections municipales l’an prochain, rapporte l’AFP. Il a décidé de faire appel. Les victimes recevront chacune 500 euros au titre du préjudice moral et de 200 à 500 euros pour les blessures physiques. Lors de l’audience, qui s’est tenue le 6 juin, Richard Jacob a expliqué qu’il s’était «emballé». Il a tenté de se justifier en prétendant que «le climat de violence était des deux côtés, les noms d’oiseaux étaient des deux côtés».

Pour Maître Jean-Bernard Geoffroy, l’avocat des parties civiles, ce jugement «ne peut que satisfaire les victimes et les personnes défendant les droits LGBT. Le condamné devra comprendre qu’il est nécessaire de respecter tout citoyen au nom du vivre ensemble».

Photo Dailymotion

Suivez Julien Massillon sur Twitter: JulienMsln