Premier bénéficiaire de l’ouverture du mariage avec son compagnon Bruno, Vincent Boileau-Autin a reçu hier mercredi 19 juin «près de 250 appels», a-t-il indiqué. Il était l’objet d’une épreuve de «sourcing» de l’Institut français de presse (IFP), une école de journalisme. Pour les 120 candidat-e-s au concours d’entrée, le test consistait à trouver le plus rapidement possible son numéro de téléphone. Plusieurs personnes de son entourage ont été contactées, notamment Nicolas Gougain de l’Inter-LGBT. Plus surprenant, d’autres sont passé-e-s par Tugdual Derville d’Alliance Vita pour le joindre.

Le directeur de l’école avait demandé son accord au militant auparavant, mais celui-ci souligne qu’il n’avait pas été prévenu des conséquences: «On m’avait parlé de quelques élèves, pas de centaines de coups de fil». Si ses proches se sont inquiété-e-s d’une telle avalanche d’appels, lui «prend cette mésaventure avec le sourire». À lire sur le Huffington Post.