array(27) { ["SERVER_SOFTWARE"]=> string(6) "Apache" ["REQUEST_URI"]=> string(83) "/2013/06/19/le-hlm-de-frigide-barjot-examine-de-pres-par-bertrand-delanoe-lexpress/" ["REDIRECT_STATUS"]=> string(3) "200" ["HTTP_HOST"]=> string(8) "yagg.com" ["HTTP_X_REAL_IP"]=> string(12) "51.255.65.25" ["HTTP_X_FORWARDED_FOR"]=> string(12) "51.255.65.25" ["HTTP_CONNECTION"]=> string(5) "close" ["HTTP_USER_AGENT"]=> string(66) "Mozilla/5.0 (compatible; AhrefsBot/5.1; +http://ahrefs.com/robot/)" ["HTTP_ACCEPT"]=> string(3) "*/*" ["PATH"]=> string(28) "/usr/local/bin:/usr/bin:/bin" ["SERVER_SIGNATURE"]=> string(0) "" ["SERVER_NAME"]=> string(8) "yagg.com" ["SERVER_ADDR"]=> string(9) "127.0.0.1" ["SERVER_PORT"]=> string(2) "80" ["REMOTE_ADDR"]=> string(12) "51.255.65.25" ["DOCUMENT_ROOT"]=> string(32) "/home/yagg/public_html/yagg.com/" ["SERVER_ADMIN"]=> string(18) "[no address given]" ["SCRIPT_FILENAME"]=> string(41) "/home/yagg/public_html/yagg.com/index.php" ["REMOTE_PORT"]=> string(5) "54540" ["REDIRECT_URL"]=> string(83) "/2013/06/19/le-hlm-de-frigide-barjot-examine-de-pres-par-bertrand-delanoe-lexpress/" ["GATEWAY_INTERFACE"]=> string(7) "CGI/1.1" ["SERVER_PROTOCOL"]=> string(8) "HTTP/1.0" ["REQUEST_METHOD"]=> string(3) "GET" ["QUERY_STRING"]=> string(0) "" ["SCRIPT_NAME"]=> string(10) "/index.php" ["PHP_SELF"]=> string(10) "/index.php" ["REQUEST_TIME"]=> string(10) "1461845435" }
Revue de web | 19.06.2013 - 17 h 53 | 0 COMMENTAIRES
  • Basile de Koch
  • bertrand delanoë
  • Frigide Barjot

Le HLM de «Frigide Barjot» examiné de près par Bertrand Delanoë [L’Express]

Publié par
Le maire de Paris a attendu la fin des manifestations pour soulever les irrégularités liées à l'occupation de ce logement par les époux Tellenne.

Virginie Merle-Tellenne et son époux, Basile de Koch, qui l'a affublée du sobriquet de Frigide Barjot, auront à répondre auprès de la Régie immobilière de la ville de Paris (RIVP) des conditions dans lesquelles ils occupent un HLM dans le XVe arrondissement de la capitale. Leur société, Jalons, y est domiciliée. Or, toute activité commerciale est interdite dans ce lieu d'habitation. De plus, la société elle-même paie un loyer au couple, ce qui revient, en somme, à sous-louer l'appartement. Une pratique elle aussi prohibée.

Cela fait un certain temps que Bertrand Delanoë prévoyait d'assigner le couple à ce sujet, mais le maire de Paris a préféré attendre que les manifestations anti-égalité ne soient plus d'actualité pour viser l'égérie du mouvement. À lire sur L'Express.

Photo Xavier Héraud

Suivez Julien Massillon sur Twitter: JulienMsln

Print This Post
Profile photo of Julien Massillon
Publié par
Journaliste de Yagg. Retrouvez-moi sur Twitter.
Autres articles | Profil | Compte Twitter
 
LES réactions (0)

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.