«Non, un maire homophobe ne peut faire prospérer le tourisme de sa bourgade sur le dos de Luis [Mariano]. Il suffit!», s’indignent les signataires d’une pétition adressée à la ministre de la Culture Aurélie Filippetti. Ils/elles exigent le rapatriement du chanteur «en terre gay-friendly» et plus précisément au cimetière Montmartre où le chanteur d’opérette pourrait bénéficier d’une place… «aux côtés de Dalida». L’interprète de Mexico et de La Belle de Cadix avait des amours masculines (pour en savoir plus, lire Saint-Luis, de Christophe Mirambeau) et des fans continuent à fleurir sa tombe à Arcangues où le maire Jean-Michel Colo refuse de marier des couples de même sexe.

Celui-ci «ne respecte ni la loi, ni les valeurs de la République et insulte ainsi le plus célèbre habitant de ce village, enterré au cimetière d’Arcangues: le chanteur Luis Mariano, réputé pour sa voix, sa virilité et ses costumes mais surtout à jamais vivant dans nos cœurs», écrit l’auteur de la pétition qui a recueilli un peu moins de 400 signatures en une semaine. Pour la signer, cliquez sur Rapatrions Luis Mariano en terre gay-friendly.

Redécouvrez quelques «tubes» de Luis Mariano ci-dessous.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Luis Mariano – Le chanteur de Mexico

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Luis Mariano – La Belle de Cadix

Photo Dailymotion

Suivez Julien Massillon sur Twitter: JulienMsln