[mise à jour, 17h40] Ajout de la réaction de la LGP Bordeaux

La mairie de Bordeaux a accueilli ce samedi 8 juin – jour de marche des fiertés – une cérémonie de remise des médailles de la famille. Dévolues aux parents de familles nombreuses, ces récompenses – parfois assorties d’un chèque – saluent les efforts entrepris par ceux et celles qui, «par leurs soins attentifs et leur dévouement, ont fait un constant effort pour élever leurs enfants dans les meilleures conditions matérielles et morales». Alain Juppé a lui-même distribué les insignes, et quelques mères de famille en ont profité pour transformer la cérémonie en tribune politique.

«Une famille, c’est un père et une mère», «un papa, une maman, y a pas mieux pour un enfant», s’exclament deux d’entre elles devant l’assistance qui bat des mains. S’il n’a pas participé aux «Manifs pour tous», Alain Juppé se laisse aller à son tour à l’enthousiasme général et applaudit quand une mère lui demande d’œuvrer auprès de ses «amis députés» pour «continuer à défendre la famille, parce que c’est pas gagné».

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur ‪Remise médailles de la famille – Bordeaux – 8 juin 2013 – Juppé‬

Contactée par Yagg, la mairie de Bordeaux indique que «la vidéo peut prêter à confusion». Selon le service de presse de la municipalité, l’élu a un comportement «plutôt passif» et n’applaudit que la remise des médailles, pas les déclarations des mères décorées. Alain Juppé soutient-il leurs propos homophobes? «Son geste ne peut être interprété de la sorte», assure son entourage qui insiste sur le fait qu’il n’a jamais pris part aux manifestations contre l’égalité des droits. En tant que «légaliste», il estime qu’il est «temps que les choses s’arrêtent et s’apaisent», même s’il est «réticent à l’adoption».

Pour la LGP Bordeaux, Alain Juppé a démontré son «mépris» en «[célébrant] en grande pompe dans les salons du Palais Rohan le modèle de la famille traditionnelle devant un parterre de fervents soutiens de la « Manif pour tous »». Dans un communiqué, l’association dénonce l’attitude de l’élu qui «s’affiche aux côtés de membres de la « Manif pour tous », responsable de la montée du climat d’homophobie en France».

Il n’y a pas qu’à Bordeaux que les promoteurs/trices d’un modèle unique de famille ont essaimé. À Lyon mais aussi à Toulouse, des pères et des mères ont refusé la médaille pour montrer leur opposition à l’ouverture du mariage, rapporte Le Figaro qui ne craint pas d’être obséquieux en louant sans mesure Clotilde de Gabory, cinq enfants, qui «seule, armée de son courage mais surtout de ses convictions, a dit au parterre coi qu’elle refusait ce mérite, exprimant ainsi sa farouche opposition à la loi Taubira».

Suivez Julien Massillon sur Twitter: JulienMsln