James Wharton Out in the armyL’affaire remonte à 2008 mais elle est racontée dans les journaux anglais ce week-end, à l’occasion de la parution du livre d’un des principaux protagonistes. Convaincu que des soldats de l’infanterie avaient l’intention de l’assassiner en raison de son homosexualité, James Wharton, alors âgé de 21 ans, avait fait part de ses inquiétudes à son officier supérieur, le Prince Harry. Celui-ci avait pris les choses en main et averti les auteurs du harcèlement dont était victime Wharton des sanctions disciplinaires qu’ils risquaient.

«Je serai toujours reconnaissant à Harry et je n’oublierai jamais ce qu’il s’est passé, a raconté James Wharton, qui a quitté l’armée il y a quelques mois. Avant qu’il ne s’en mêle et mette bon ordre, j’étais parti pour me faire tabasser.»

James Wharton raconte aussi qu’Harry et son frère William pensent être des icônes gays, parce que leurs attachés de presse le leur ont dit, ce que James Wharton a réfuté en riant.

Le récit de James Wharton, extrait de son livre Out in the army, est à lire sur le site du Mail on Sunday.

Une vidéo de James Wharton pour l’association LGBT Stonewall:

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Lance Corporal James Wharton

Suivez Judith Silberfeld sur Twitter: judeinparis