C’est plutôt l’histoire de ses parents qui est connue, mais celle de Chloé n’en est pas moins intéressante. Libération lui a consacré un portrait de dernière page, aujourd’hui accessible sur le site du quotidien.

En 1967, Jean-Claude Barreau, prêtre de 37 ans, tombe fou amoureux de Ségolène, 23 ans. Leur mariage, en 1971, fat scandale. Deux enfants naissent du couple, Mathieu et Chloé. Cette dernire a réalisé un documentaire sur l’histoire de ses parents, La faute à mon père, diffusé sur France 3 le 18 mai (bande-annonce et extrait ci-dessous) dernier. Partie vivre à Rome en 1999 «pour guérir un chagrin d’amour», elle y a fait son coming-out.

«J’ai aimé des garçons et des filles. Je hais les mots “bi” et “homo”», dit-elle à Libé.

À lire sur Libération.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur LA FAUTE A MON PERE extrait

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur LFAMP ba

Photo Capture