Minute VannesteChristian Vanneste vient de publier un livre intitulé M… au lobby gay!. L’éditeur est Mordicus, dirigé par Robert Ménard et son épouse Emmanuelle Duverger, qui ont aussi publié Christine Boutin (lire Exclusif: Yagg décortique le livre “Les homosexuels font-ils encore peur?”, par Christine Boutin) et Virginie Merle-Tellenne. L’ex-député UMP du Nord est donc interviewé par Minute, et l’entretien vaut la lecture. À en croire Christian Vanneste, le «lobby gay» aurait infiltré toute la société (Christine Boutin ne dit pas autre chose, d’ailleurs), jusqu’à l’UMP, qui subirait «une invasion du groupe de pression homosexuel»:

«Je ne peux pas donner de nom mais au sein de l’appareil de l’UMP, le groupe de pression homosexuel est extrêmement puissant. Ce cercle de l’ombre, si j’ose dire, pratique une sorte d’autorecrutement et cela finit par peser sur les décisions.»

À Minute, il confirme au passage que Jean-François Copé est favorable à l’ouverture du mariage (lire Un leader de l’UMP outé par Stéphane Bern: «Tout le monde sait qu’il est homo, mais il dit qu’il est hétéro!»), s’interroge sur le financement de GayLib et estime que «Marine Le Pen est passée à [sa] gauche».

Christian Vanneste, qui se défend bien sûr d’être homophobe, apporte aussi quelques précisions sur son blog:

«Ce petit livre très dense est le récit de mon exécution publique par un lobby dangereux pour la République et la démocratie qui est parvenu à m’interdire de parler et qui a réussi le lynchâge politique d’un élu du peuple grâce à la complicité active de la mafia ump (dixit Fillon) dont chacun connaît aujourd’hui l’hypocrisie foncière, l’arrivisme effréné et l’imposture systématique d’un grand nombre de ses ténors. Autrement dit, ce texte n’est pas du tout une charge contre les personnes qui se disent ou se croient homosexuelles. Il y a même des remarques plutôt sympathiques à leur égard.»

Via StreetPress.

Suivez Judith Silberfeld sur Twitter: judeinparis