BORDEAUX
Samedi 8 juin, le cortège de la 17e Marche des Fiertés de Bordeaux partira à 14 heures de la place de la République pour rejoindre la place des Quinconces où se tiendra le village associatif en fin d’après-midi. La LGP Bordeaux a choisi cette année un slogan particulièrement dans l’air du temps pour les affiches de la Marche: «T’es pour l’Egalité mais t’es pas à la Marche des fiertés? Non mais allô quoi?» Nul doute que le détournement de la désormais célèbre expression a déjà dû faire son petit effet chez les Bordelais-e-s… Enfin, la soirée de clôture accueillera DJ Ray Isaac (qui avait officié lors des JO de Londres) ainsi que plusieurs performeurs/euses au BT 59.

Voir le programme complet de la Lesbian and Gay Pride de Bordeaux

RENNES
Ce sera la 20e édition de la Marche des Fiertés chez les Breton-ne-s. Organisée par le centre LGBT de Rennes, l’événement a reçu tout le soutien du maire (PS) Daniel Delaveau: «Je salue le volontarisme du gouvernement et la majorité qui s’est battue pour faire reconnaître le mariage comme une institution universelle. Cette mobilisation collective nous permettra d’avancer dans une société plus juste, dans laquelle chacun-e est l’égal-e de l’autre, dans laquelle chacun-e puisse trouver sa place, une société de l’égalité réelle. Je vous souhaite une belle Marche des Fiertés 2013!» La PMA, la lutte contre le sida, ainsi que les droits des personnes trans’ feront bien entendu partie des revendications portées par les organisateurs/trices. C’est aussi avec une pensée pour Clément Méric, jeune homme assassiné le 5 juin par des néo-nazis à Paris que les participants défileront. Le village associatif sera ouvert toute la journée sur l’esplanade Charles de Gaulle, d’où partira aussi le cortège à 14 heures, samedi. Enfin la Noz Pride se tiendra à la salle de musiques actuelles L’Étage.

Voir le programme complet de la Marche des fiertés de Rennes