Angela Merkel s’y opposait de toutes ses forces, mais son parti, la CDU-CSU, et elle-même ont dû s’incliner devant la décision de la Cour constitutionnelle allemande, rendue jeudi 6 juin, qui a jugé contraire à la Constitution d’établir des régimes fiscaux différents entre les couples hétérosexuels mariés et les couples homos sous contrat d’union civile. L’État doit maintenant rembourser aux couples concernés le trop-perçu depuis 2001, soit un montant de plusieurs millions d’euros.

Même les Libéraux du FDP, qui font partie de la coalition d’Angela Merkel, ont salué la décision de la cour de Karlsruhe  qualifiant de «lamentable» le comportement de la CDU-CSU, qui avait refusé de changer la législation. Dans l’opposition, le SPD et les Verts se réjouissent de cette avancée pour les couples de même sexe. En février, la Cour constitutionnelle avait déjà porté un coup aux opposant-e-s de l’égalité en autorisant l’adoption de l’enfant du partenaire s’il a été adopté.

Dès ce vendredi 7 juin, des parlementaires de la CDU-CSU ont commencé à travailler sur une proposition de loi pour permettre l’application de la décision de Karlsruhe, rapporte DW. La lecture finale du texte pourrait avoir lieu à la fin du mois. Malgré cet empressement, le parti conservateur a indiqué que sa position sur le mariage des couples de même sexe n’a pas changé: «Je tiens à souligner que le mariage des couples homosexuels n’existe pas à nos yeux, a insisté Volker Kauder, porte-parole de la CDU. Il y a le mariage et il y a des contrats d’union civile. Et il en restera ainsi en ce qui nous concerne.» Des élections législatives auront lieu en septembre. Si l’opposition revient au pouvoir, la possibilité de se marier pourrait être ouverte aux couples de même sexe outre-Rhin.

Lire aussi Mariage pour tous: enfin l’égalité fiscale en Allemagne, mais c’est la Justice qui fait la loi! [Munich and Co]

Suivez Julien Massillon sur Twitter: JulienMsln