[Mise à jour, 12h40] Ajout de la réaction d’Act Up-Paris.

[Mise à jour, 17h50] Clément Méric est mort.

La «Manif pour tous» est-elle indirectement responsable de la violente agression de Clément Méric, hier soir à la Gare St Lazare? C’est ce que n’hésite pas à affirmer la bête noire du mouvement anti-égalité des droits, Pierre Bergé. Alors que selon des témoins, les agresseurs/euses étaient des militant-e-s d’extrême droite, l’homme d’affaire estime sur Twitter que la «Manif pour tous» a «préparé le terrain» à ce type d’agression en accueillant dans ses rangs les mouvements identitaires ou néo-nazis. Il pointe particulier la responsabilité de Virginie Merle-Tellenne, alias Frigide Barjot, ex-porte-parole.

https://twitter.com/pvgberge/status/342404472099721216

https://twitter.com/pvgberge/status/342406961909882880

Sur i>Télé, Virigine Merle-Tellenne a indiqué qu’elle allait porter plainte contre l’homme d’affaires. L’un des porte-paroles du mouvement, l’anti-avortement Tugdual Derville, a quant à lui récusé cet «amalgame»:

Pierre Bergé n’est pas le seul sur cette ligne. Sur BFMTV, Caroline Fourest a également établi un parallèle avec la «Manif pour tous»:

«À l’occasion des “Manifs pour tous”, des groupes se sont sentis portés et médiatisés. Maintenant que la mobilisation collective est retombée, ils sont à un niveau de radicalité bien plus grand.»

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Caroline Fourest BFMTV

Act Up-Paris se déclare également «désespérée» du sort de Clément Méric:

«Frigide Barjot appelait au sang, Christine Boutin avait promis la guerre, elles ont été entendues. Voilà la conséquence des mois de discours de haine, légitimés par la droite et relayés dans les médias.»

Clément Méric est actuellement en état de mort cérébrale. Le Parti de Gauche a appelé à manifester à Paris près de la Fontaine, près du métro Saint Michel, à Paris. D’autres rassemblements sont prévus un peu partout en France (liste).

Suivez Xavier Héraud sur Twitter: folkfurieuse