Voilà, c’est fait! Le mariage pour tous les couples est une réalité en France: Vincent Autin et Bruno Boileau se sont dit oui, cette après-midi, à la mairie de Montpellier. Visiblement très émus, les deux hommes ont été unis par Hélène Mandroux, la maire de Montpellier, à l’origine, en 2009, d’un appel pour le mariage, en présence de plusieurs centaines de personnes, dont Najat Vallaud-Belkacem, Alice Nkom et plusieurs parlementaires, parmi lesquels Jean-Pierre Michel et Erwann Binet, les deux rapporteurs de la loi ouvrant le mariage à tous les couples au Parlement.

Si les opposant-e-s à l’égalité des droits ne sont pas parvenus à gâcher la fête, ils ont tout de même essayé: des huées ont été entendues au milieu des applaudissements alors que les futurs mariés se rendaient à la mairie. D’autres opposant-e-s ont tenté de lancer des fumigènes dans la salle où s’est déroulée la cérémonie, heureusement sans succès.  Au moins une personne a été interpellée par la police.

L.O.V.E.
Il est 17h45. Dans l’enceinte de l’hôtel de ville, l’ambiance est solennelle. À l’exception d’un nourrisson, tou-te-s sont silencieux/ses. Après avoir applaudi l’entrée des témoins, l’assistance s’est levée pour les mariés, avec en fond sonore L.O.V.E. de Nat King Cole. Hélène Mandroux a alors pris la parole pour souligner l’importance de cet événement: «C’est un moment historique pour notre pays, pour notre République, puisque nous allons célébrer le premier mariage entre personnes de même sexe, a-t-elle déclaré. Comment reconnaître le niveau de développement d’une société sinon à sa capacité d’accepter les différences? Pourquoi un tel déchaînement de haine, de violence, de division alors qu’il ne s’agit que de permettre à quelques citoyens de s’aimer au grand jour?» Elle a ensuite procédé à la célébration proprement dite en lisant quelques articles du Code civil, avant de demander aux deux hommes s’ils souhaitaient mutuellement se prendre pour époux.

«OUI»
Les «oui» de Bruno et Vincent, chargés d’émotion, ont suscité une salve d’applaudissements. «Je n’ai qu’une peur avec le mariage, c’est que nos vies ne soient pas assez longues pour le consommer», a alors glissé Vincent Autin à son conjoint. Après avoir signé le registre – tout en posant pour les nombreux/ses photographes – ils ont chacun prononcé quelques mots de remerciements à l’attention de leurs proches, de leur famille, mais aussi des militant-e-s, des associations et des responsables politiques qui ont contribué à faire avancer l’égalité des droits. Ils ont notamment précisé qu’ils s’appelleront dorénavant Vincent et Bruno Boileau-Autin.

La maire de Montpellier a repris le micro pour lire un court message de Jack Lang, félicitant Vincent et Bruno. La cérémonie s’est achevée sur Love and Marriage, de Frank Sinatra. «Il reste encore des combats à mener, a finalement rappelé Vincent Autin, qui est également président de la LGP Montpellier Languedoc-Roussillon, ce qu’on fera lors de la gay pride de Montpellier.» Celle-ci aura lieu samedi 1er juin, date à laquelle de nouveaux couples de même sexe s’uniront un peu partout en France.

Pour voir une vidéo du mariage, cliquez sur l’image ci-dessous:

mariage montpellier 440

Suivez Judith Silberfeld et Julien Massillon sur Twitter: judeinparis et JulienMsln