Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Premier mariage pour tous à Montpellier
La cérémonie sera également diffusée en direct sur YouTube via l’AFP.

«Il  n’y a plus de mariage homosexuel, il y a des mariages tout court», indiquait lundi 27 mai la ministre des Droits des femmes Najat Vallaud-Belkacem dans l’émission Mots Croisés. L’union de Vincent Autin et de Bruno Boileau ce mercredi 29 mai à 17h30 à la mairie de Montpellier ne relève pas d’une catégorie à part, mais fait d’eux «des citoyens à part entière de la République française», comme ils l’indiquent dans une tribune publiée sur le Huffington Post. Premier mariage légal de deux hommes en France – Noël Mamère avait été condamné pour celui de Bègles en 2004 –, cette célébration se tiendra sous protection policière.

MÉDIATIQUE
Plusieurs services de police ont été mobilisés pour encadrer l’événement. Pour des raisons de sécurité, la préfecture n’a pas autorisé la diffusion de la cérémonie sur grand écran devant l’hôtel de ville de Montpellier, a révélé la maire Hélène Mandroux (PS) dans Le Grand Journal. Elle espère démontrer qu’hormis le dispositif médiatique exceptionnel – plus de 140 journalistes seront présent-e-s, en plus des 200 proches et des 300 invité-e-s – ce mariage sera «comme les autres». Il sera possible de le suivre en direct sur le site de la mairie (et ci-dessus).

POLITIQUE
Un temps annoncée parmi les invité-e-s, Dominique Bertinotti ne sera pas présente. Au micro de RFI, la ministre de la Famille a indiqué qu’à ses yeux, elle n’a pas «à intervenir dans ce qui relève de l’intime».


Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Dominique Bertinotti, ministre déléguée à la Famille par RFI

Najat Vallaud-Belkacem, elle, sera présente. Interrogée à ce sujet lors de la conférence de presse du Conseil des ministres, elle a indiqué qu’il s’agit d’un «déplacement privé» et qu’elle s’y rendra avec «des moyens privés». Il s’agit «d’un mariage d’amis auquel je suis très heureuse de participer», s’est réjouie la ministre. «On devrait s’interdire de célébrer l’union de ses amis par crainte de renoncer l’aigreur des opposants à une réforme qui fait désormais force de loi?», a-t-elle rétorqué au journaliste qui lui demandait si elle ne craignait pas d’attiser la virulence des anti-mariage pour tou-te-s.

MILITANT
Elle a également rappelé que l’union des mariés de Montpellier s’inscrit dans une dimension militante. Vincent Autin est en effet président de la LGP Montpellier Languedoc-Roussillon. «Ceux qui se marient sont extrêmement engagés depuis des années dans le combat pour l’égalité des droits, a précisé la ministre. Il y a une dimension symbolique forte à voir ce mariage se faire.» Dans un communiqué, l’association HES salue l’entrée de l’égalité dans la vie de ce couple et se réjouit que d’autres, à savoir Carole et Anne, ainsi qu’Hélène et Abby, leur enjoindront le pas dans les prochains jours.

Photo BFMTV

Suivez Julien Massillon sur Twitter: JulienMsln